le Mercredi 30 novembre 2022
le Mardi 21 Décembre 2021 3:24 Éducation

Aider les travailleuses de la petite enfance à retrouver l’équilibre

Une activité de ressourcement du Centre de leadeurship Rayon de Soleil — Photos : Courtoisie d’Ann Parker
Une activité de ressourcement du Centre de leadeurship Rayon de Soleil
Photos : Courtoisie d’Ann Parker

Le Centre de leadeurship Rayon de Soleil et l’Association francophone à l’éducation des services à l’enfance de l’Ontario (AFESEO) ont reçu une subvention de 25 000 $ du programme Effet multiplicateur Nord, géré par l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario. Ils désirent lancer un projet de bienêtre pour les professionnels de la petite enfance.

Intitulés 101 moments d’émerveillement, les éducatrices et les superviseurs de la région de Kapuskasing auront accès à des sessions de groupe afin de les aider à retrouver un bon équilibre dans leur vie.

«L’idée de mettre en place le projet 101 moments d’émerveillement était d’amener les gens à venir vivre une journée de retraite et plus pour se ressourcer, pour vivre des moments d’émerveillement en nature, pour se découvrir soi-même et aussi à la culture des Premières Nations», explique la coordonnatrice de projets spéciaux et fondatrice du Centre de leadeurship Rayon de Soleil, Ann Parker.

De nombreuses personnes œuvrant dans ce domaine ont indiqué avoir de la difficulté à trouver un juste milieu entre leurs responsabilités d’accompagner les enfants dans leur développement et leur propre santé. Les ateliers vont en quelque sorte permettre à ces professionnelles d’obtenir les soins et services dont elles auraient besoin pour mieux contrer le stress de leur profession.

«En étant dans le secteur, on peut voir que les éducatrices et superviseurs étaient épuisés. Elles travaillent très fort avec les enfants, mais ont peu de reconnaissance. On était porté à s’oublier en tant que personne», révèle Ann Parker.

«Ils viennent vivre un moment de bienêtre qui touche les quatre dimensions de l’humain : le physique, le spirituel, le mental et l’intellectuel. Ça leur permet d’offrir aussi des sessions aux gens, de se faire connaitre et d’aider les autres à devenir bien, en paix et en harmonie avec eux-mêmes.»

Les ateliers sont présentés au centre communautaire 50 Golf.

Photos : Courtoisie d’Ann Parker