le Jeudi 1 Décembre 2022
le Mercredi 29 Décembre 2021 4:13 Sports

Se préparer pour la deuxième moitié de la saison

Match entre les Huskies de Château-Jeunesse et l’école Geraldton Composite High — Photo : Courtoisie ÉS Château-Jeunesse
Match entre les Huskies de Château-Jeunesse et l’école Geraldton Composite High
Photo : Courtoisie ÉS Château-Jeunesse

La saison de volleyball féminin scolaire est en marche pour quelques équipes francophones. D’autres devront attendre après les Fêtes. Les Huskies de l’École secondaire Château-Jeunesse de Longlac et les Patriotes de l’École secondaire catholique Franco-Cité de Sturgeon Falls font partie des formations francophones qui ont foulé le terrain au cours des quatre dernières semaines.

Les Cosmos de l’École secondaire catholique Cité des Jeunes de Kapuskasing et les Élites de l’École secondaire Villa Française des Jeunes d’Elliot Lake vont devoir patienter encore quelque temps avant d’affronter leurs premiers adversaires cette saison.

Le Voyageur s’est entretenu avec les entraineurs Louka Kampela des Huskies de Château-Jeunesse, Jason Lauzon des Cosmos Cité des Jeunes, Chantelle Laurin des Patriotes de Franco-Cité et Patrick Daoust des Élites de la Villa Française des Jeunes.

Quels sont les objectifs de votre club cette saison?

L. Kampela : De gagner contre les autres équipes juniors de la région. La saison a débuté le 14 décembre à Geraldton. Nos adversaires était les Lakers de l’école Nipigon-Red Rock District High et les Knights de l’école Geraldton Composite High.

J. Lauzon : Tout le parascolaire est annulé dans notre région. Le bureau de santé Porcupine et le bureau de santé du Témiskaming ont eu une réunion avec les quatre conseils scolaires de la région et ils ont annulé toutes activités qui mélangent des cohortes et les écoles. Cela veut dire que la saison de basketball garçons et volleyball filles est suspendue jusqu’à avis contraire.

C. Laurin : Puisque nous sommes entraineurs de l’équipe junior, nos objectifs cette année sont de développer le leadeurship et de bonnes habiletés de collaboration chez nos filles. Elles proviennent de plusieurs différents backgrounds et elles apportent toutes des aspects positifs à l’équipe.  

P. Daoust : Les objectifs sont simples pour cette année. Je demande à mon équipe de s’amuser, de jouer en équipe et d’acquérir un maximum d’expérience en cette première année de compétition. Les filles sont majoritairement en 9e année, donc en première année junior. Elles ont travaillé fort durant les deux derniers mois et sont prêtes à se mesurer à d’autres équipes de la rive nord. La saison devrait en principe débuter à la mi-janvier. Jusqu’à présent, avec la situation de la COVID, la saison a été reportée. Elle devait débuter en décembre.

Photo : Courtoisie ÉS Château-Jeunesse

Qui sont les joueuses à surveiller?

L. Kampela : Nous n’avons que 7 joueuses sur l’équipe. Elles sont toutes bonnes et elles ont chacune des forces et des faiblesses.  

C. Laurin : Nous avons 10 joueuses sur l’équipe. Aima Fournier est une athlète incroyable et une bonne leadeuse. En tant que capitaine d’équipe, elle contribue grandement à l’énergie et l’engagement de notre équipe. Tehya Restoule est notre passeuse. Pour une athlète junior, elle a de très bonnes tactiques. Durant le jeu, elle demeure calme et elle analyse le jeu afin de placer la balle d’après les points faibles des adversaires.

Jouer centre au ballon-volant n’est pas toujours évident et Dominique Fraser a bien maitrisé les habiletés et les tactiques nécessaires pour jouer la position. De plus, ses services et ses attaques sont très puissants. Zavia Collin est une attaquante qui s’ajuste très bien à toutes les situations de jeu. Elle s’assure de varier son jeu afin de déjouer les adversaires.  

P. Daoust : Nous avons huit joueuses. Les deux placeuses, Ava Young et Marie-Laure Daoust, pourraient causer des surprises avec leurs passes précises. Enza Fabris est une bonne bloqueuse qui sera aussi à surveiller. Chloé Rainville sera sans aucun doute reconnue dans la ligue pour ses services d’une puissance rare au niveau junior.