le Jeudi 26 mai 2022
le Vendredi 31 Décembre 2021 20:32 Éducation

Une nouvelle approche pour faire connaitre la science

Un bon nombre d’ateliers de Science Timmins seront offerts en format virtuel au cours de l’année 2022. L’ère de la livraison numérique est un nouveau projet qui va en quelque sorte permettre à cette institution du savoir de se réinventer au milieu de la pandémie.

Un financement de 25 000 $ de l’initiative Effet Multiplicateur Nord gérée de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) va permettre à Science Timmins d’augmenter sa bande passante pour donner des cours de science sans nécessairement se présenter dans les écoles ou accueillir des visiteurs en grands nombres dans ses locaux.

«Avec la pandémie, on se doit de changer notre approche parce que le nombre de visiteurs en personne est très limité», reconnait la présidente du conseil d’administration, Lorraine Cantin.

«Nous avions auparavant plein de classes d’élèves qui venaient pendant la semaine. On faisait des activités reliées au curriculum d’après l’année scolaire et où était le prof dans son enseignement du curriculum. Maintenant, on n’a plus de classes qui viennent», dit-elle.

Science Timmins va acheter de nouveaux logiciels et des appareils modernes pour que les participants puissent bien voir et entendre le personnel.

«Ça prend une bande passante quand même assez large quand on veut être comme ça de vive voix pour une certaine durée. Il faut que ça soit clair», affirme Mme Cantin.

«On produit et on envoie le matériel d’une façon ou d’une autre dans les écoles ou au domicile. Utilisant internet et différents programmes [comme Zoom, Teams ou Google Classroom], on va faire la présentation.»

Lorraine Cantin entrevoit une utilisation plus large que les écoles. Des groupes de personnes âgées pourraient aussi être rejoints par internet. «Je pense que ça va être peut-être un avantage.»

Science Timmins a entre autres présenté son camp d’été de façon virtuelle cette année.