le Dimanche 22 mai 2022
le Mercredi 12 janvier 2022 15:22 Francophonie

Bonne retraite Léo

Léo Therrien en 2019, lors de son embauche par la Place des Arts. — Photo : Archives
Léo Therrien en 2019, lors de son embauche par la Place des Arts.
Photo : Archives

Le directeur général de la Place des Arts, Léo Therrien, prendra sa retraite le 1er avril 2022. Il était en poste depuis le 13 mai 2019. Il considère avoir accompli ce pour quoi il avait été engagé : compléter le projet de construction de la Place des Arts et établir les bases de la cohabitation. (J.C.)

«C’est le bon moment pour moi de quitter et pour une nouvelle personne de prendre la relève, mentionne M. Therrien par voie de communiqué. J’ai hâte maintenant de profiter davantage de mon chalet et de passer plus de temps avec ma famille.» On pourra sans doute le revoir comme bénévole à la Place des Arts (PdA).

Le président du conseil d’administration de la PdA, Alain Richard, croit aussi que Léo Therrien a bien rempli sa mission et il le remercie d’avoir «mener le projet de construction de la Place des Arts à terme, de voir au fonctionnement de l’organisme, de recruter les membres de l’équipe et de s’occuper des détails opérationnels qui accompagnent un projet d’une telle envergure».

Léo Therrien n’en était pas à ses premières armes. Il a au cours des années fondé la boutique Village International et la maison de soins palliatifs McCulloch. L’ACFO du grand Sudbury lui avait remis le Prix de la francophonie en 2020.

Le processus d’embauche d’un nouveau directeur devrait être lancé bientôt par le conseil d’administration. 

La pandémie continue de causer des retards dans la construction de la PdA. Néanmoins, Alain Richard affirme que les sept organismes culturels devraient déménager en février.