le Samedi 21 mai 2022
le Mercredi 19 janvier 2022 21:43 Francophonie

Décès du premier médecin d’Azilda

Le Dr Edgar Leclair — Photo : Courtoisie
Le Dr Edgar Leclair
Photo : Courtoisie

Un homme qui a laissé un legs important à la communauté de Rayside-Balfour et plusieurs de ses résidents est décédé le 21 décembre 2021. Celui qui a donné son nom au centre sportif et l’aréna d’Azilda, le Dr Edgar Leclair, est décédé à Orléans, près d’Ottawa, entouré de sa famille. Dr Leclair a été le premier médecin résident d’Azilda et y est resté pendant 52 ans.

Edgar Leclair est né à North Rustico, à l’Ile-du-Prince-Édouard, en 1927. Il a étudié à Memramcook au Nouveau-Brunswick puis à l’Université Laval pour sa formation en médecine. À la fin de ses études, il a eu le choix entre Shippagan (N.B.) et Azilda. Il a choisi le Nord de l’Ontario après une visite dans le village et a ouvert sa pratique en juin 1957. 

«Je n’ai jamais pensé partir», a-t-il raconté au Voyageur en mai 1998, alors qu’il prenait progressivement sa retraite. «C’est à cause des gens, surtout il y en a plusieurs des Maritimes. Ils ont le même caractère et les mêmes aspirations que les gens d’ici. Tout le monde est chaleureux et je voyais bien dans leurs yeux que le travail que je faisais était apprécié. J’ai toujours fait de la médecine générale, rien d’autre ne m’intéressait, pour être près des gens». 

L’ancienne conseillère municipale, Evelyne Dutrisac, a bien connu le Dr Edgar Leclair. Il était son médecin et son ami. D’ailleurs, l’épouse du médecin, Audrey, lui a téléphoné pour lui annoncer la nouvelle en début d’année. «Apparemment, il a dit en dernier à son épouse qu’il était heureux», rapporte Mme Dutrisac.

«C’était un homme dévoué. Un homme avec un grand cœur. Un homme qui aimait travailler avec les jeunes. Quand on allait le voir, il prenait toujours le temps de nous écouter», raconte-t-elle. 

Elle se souvient qu’il s’était même déplacé un 1er janvier pour venir voir sa fille qui était très malade. 

Une dévotion aussi rapportée dans l’entrevue de 1998. «Je me souviens m’être souvent fait réveiller au milieu de la nuit et avoir déménagé mon bureau pour accueillir des blessés de la route. J’ai souvent été en appel dans les salles d’urgence des hôpitaux et il m’est arrivé de faire 20 visites à domicile par soir, lorsqu’éclataient des épidémies», disait le médecin. 

Photo : Archives

La passion des sports

Si le centre sportif d’Azilda porte son nom depuis 1998, c’est parce que le Dr Edgar Leclair était lui-même un grand sportif. Une passion qu’il tenait à partager. Il a entrainé plusieurs jeunes au baseball et au hockey et à d’autres sports. Il se levait à 7 h du matin pour les amener personnellement à Copper Cliff pour qu’ils puissent jouer au hockey. 

Les messages de condoléances sous l’avis de décès du Dr Leclair comptent d’ailleurs des témoignages en lien avec son engagement envers les sports et la jeunesse. 

«Il faut garder la santé physique et morale, être content avec ce qu’on a et être charitable envers les gens plus démunis», a-t-il dit dans son entrevue avec Le Voyageur.

Edgar Leclair laisse dans le deuil son épouse Audrey (née Gallant), qui venait du même village que lui, ses enfants Louise Bélanger, Bob et Mitch — qui ont tous étudié au Collège Notre-Dame, et huit petits-enfants.