le Mardi 24 mai 2022
le Dimanche 30 janvier 2022 22:06 Arts et culture

Il y a une nouvelle poète à Sudbury

Sarah Rewega présente son recueil de poésie, <em data-lazy-src=

Sarah Rewega a récemment publié un recueil de poésie basé sur son expérience de vie pendant une période personnelle difficile. Becoming est disponible sur Amazon.

«C’est un recueil de poèmes d’un genre de voyage que j’ai fait. J’étais assez confuse et je ne savais pas trop où j’allais dans ma vie. Je ne savais pas quelle était ma prochaine étape, alors j’ai pris un semestre de congé de mon doctorat. Je me suis rendu compte que la seule façon de comprendre ce dont j’ai besoin est d’écrire. Alors j’ai commencé et je n’ai pas arrêté», raconte-t-elle. 

La pandémie a joué un rôle dans le déclenchement de cette période difficile pour elle, puisqu’elle l’a obligée à se retrouver seule, confrontée à de nombreuses questions existentielles. «J’écrivais tous les jours sur le processus de compréhension du sens de la vie. Puis, j’ai décidé de publier un livre de ces poèmes pour vraiment montrer ce que j’ai vécu», explique-t-elle. 

L’ancienne du Collège Notre-Dame a utilisé son processus créatif pour aider à éclairer ce qu’elle comprenait petit à petit ce qui était enfoui au plus profond d’elle-même. «Je voulais que ce livre aide d’autres personnes qui pourraient vivre des difficultés similaires», dit-elle. 

Sarah Rewega est maintenant de retour dans sa deuxième année de doctorat en études anglaises et théâtrales à l’université de Guelph. Elle a déjà obtenu une maitrise sur les textes et discours communautaires anglais à l’université Brock et un baccalauréat de la Laurentienne en rhétorique anglaise et études des médias. Elle souhaite principalement devenir professeur à l’université.

Elle a dû franchir de nombreux obstacles pour se former à l’autopublication et vendre son livre sur Amazon. «Tout bien considéré, c’était un tout autre rôle que celui d’autrice. Quand j’ai finalement tout envoyé, je me sentais très fier. J’étais aussi très excitée», dit-elle.