le Samedi 26 novembre 2022
le Vendredi 4 février 2022 16:40 Sports

Suivre son cours de la Floride

Le Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) a dû transférer ses activités en ligne au début de la pandémie. Un défi particulier pour les exercices physiques. Un an et demi plus tard, la notoriété des séances dirigées par Caroline Demers est provinciale… et parfois floridienne.

Le transfert complet a été complété en juin 2020 après plusieurs heures au téléphone pour aider les personnes moins habituées aux plateformes de communication en ligne à se brancher. Heureusement, une fois les problèmes de connexion passés, le format choisi a été immédiatement efficace.

«La seule chose qu’on a fait, c’est qu’on a raccourci les classes», dit la responsable des activités physiques du CSCGS, Caroline Demers. Les participants avaient de la difficulté à conserver leur attention pendant une heure — la durée des sessions au Centre. Après un sondage, ils ont limité les périodes à 30 minutes. 

Elle est aussi «retombée au niveau débutant». Puisque certaines personnes sont seules chez elles, Mme Demers devait limiter l’intensité des exercices pour que personne ne se blesse. Elle demande à tout le monde de garder sa caméra allumée pour qu’elle puisse garder un œil sur eux. Si quelqu’un n’est pas devant sa caméra trop longtemps, il y a un protocole pour vérifier si il ou elle va bien.

Le passage en ligne a permis à Mme Demers d’accueillir des participants d’ailleurs en province. Comme ils ont été un des premiers centres de santé à offrir des exercices en ligne, le mot s’est passé dans les familles et il y a maintenant des participants de l’Est et de Cochrane. «J’ai des dames en Floride qui nous suivent quand même» pendant qu’elles y passent l’hiver. Le public s’est aussi rajeuni avec des gens qui travaillent à la maison et des étudiantes universitaires.

Le passage en ligne a aussi eu l’effet de faire passer le nombre de participants d’une dizaine à une trentaine.

Les exercices de mise en forme en ligne sont offerts tous les jours et quelques autres types d’exercices à travers la semaine. 

Une pensée pour les oiseaux

Caroline Demers prépare également un atelier de fabrication de mangeoires d’oiseaux zéro déchet en ligne le 19 février. L’activité familiale sera répétée les 5 et 19 mars, mais il faut s’inscrire avant le 9 février.

«Quand ça va fondre ou quand les oiseaux auront fini, ça ne laissera pas une trace dans l’environnement», explique-t-elle. Ils utiliseront donc des matériaux biodégradables ou réutilisables. Ce sera aussi plus facile à faire que de fabriquer une mangeoire en bois avec des vis et des clous!

Le nombre de familles est limité à 15 et 8 places sont déjà réservées. Elles doivent être dans la région du Grand Sudbury parce que le matériel nécessaire, excepté les fruits, sera livré gratuitement aux participants. 

Visitez https://santesudbury.ca/programmation/ pour l’horaire et l’inscription aux activités. Il y a aussi quelques vidéos d’exercices disponibles en tout temps.