le Mercredi 25 mai 2022
le Lundi 14 février 2022 15:09 Politique

Nouveau proprio pour Cassellholme?

La maison de retraite Casselhome à North Bay — Photo : Éric Boutilier
La maison de retraite Casselhome à North Bay
Photo : Éric Boutilier
Nipissing — La Ville de North Bay pourrait devenir l’unique propriétaire en titre du foyer pour ainés Cassellholme. Le conseil municipal étudie la question afin de déterminer les implications d’un tel changement de désignation pour cet établissement de soins de longue durée.

Cette transformation envisagée ne va pas libérer les municipalités partenaires de leur part de responsabilité pour le réaménagement de Cassellholme. Par contre, la plupart d’elles semblent préférer cette alternative à celle d’un conseil de gestion dans sa forme actuelle, formé de différents maires et conseillers du district de Nipissing.

Les élus d’East Ferris sont parmi ceux qui ont de véritables préoccupations concernant leur marge de manœuvre financière s’ils doivent emprunter d’importantes sommes pour appuyer le projet.

«Il s’agit d’une structure juridique peu commune non seulement parce qu’elle est complexe du point de vue de la gouvernance, mais surtout parce qu’elle impose des règles et des règlements comptables qui posent problème aux municipalités membres lorsqu’il s’agit d’un projet de construction de 122 millions $», explique la mairesse d’East Ferris, Pauline Rochefort.

«Dans sa structure actuelle, les municipalités membres ne pourraient pas porter leur part de la maison Cassellholme à l’actif de leur bilan [financier]. Elles auraient cependant à supporter la dette, qui dans ce cas serait très importante», précise-t-elle.

En fait, pour les neuf municipalités membres, ce serait leur plus grosse dette à vie. Elle aurait un impact sur leur capacité d’emprunt pour d’autres projets et des obligations municipales. S’ajouteraient à cela les couts d’opération de Cassellholme.

La majorité des 626 foyers de soins de longue durée approuvés en Ontario ne fonctionnent pas avec un conseil de gestion comme celui de Cassellholme.

Récemment, de nombreux progrès ont été réalisés afin d’alléger la responsabilité des municipalités en ce qui concerne une future dette. «La province a accepté de supprimer l’obligation pour les municipalités de garantir la partie provinciale du prêt. Cela signifie que les municipalités n’auraient pas à refléter cette obligation financière importante dans leurs états financiers», rappelle Mme Rochefort.

«En ayant un propriétaire unique de Cassellholme, la ville de North Bay pourrait refléter dans ses états financiers à la fois le passif et l’actif liés au projet de réaménagement. Il existe évidemment des considérations juridiques et financières pour les municipalités membres et Cassellholme. Cependant, toutes sont d’avis que cette proposition a du mérite et ont accepté de participer à un processus de consultation pour étudier la faisabilité d’une maison appartenant à la ville.»

Les élus de Bonfield, Calvin, Chisholm, East Ferris, Mattawa, Mattawan, North Bay, Papineau-Cameron et South Algonquin attendent toujours le dévoilement du rapport en question.