le Jeudi 26 mai 2022
le Mercredi 16 février 2022 0:08 | mis à jour le 18 avril 2022 22:26 Février 2022

L’anniversaire de 100 ans à Kapuskasing : une célébration unique!

Sophie Renaud tient fièrement le drapeau du 100e de Kapuskasing — Photo : Courtoisie
Sophie Renaud tient fièrement le drapeau du 100e de Kapuskasing
Photo : Courtoisie
En 2021, la ville de Kapuskasing dans le Nord de l’Ontario a célébré son 100e anniversaire. Afin de souligner l’occasion, divers évènements et activités ont été organisés tout au long de l’année.

La ville de Kapuskasing a une histoire riche et diversifiée. Les célébrations du 100e ont compris un documentaire sur l’histoire de Kapuskasing. Avant que la ville soit incorporée, les Cris et les Ojibwés qui vivaient sur le territoire guidaient les colons qui voulaient s’établir dans la région. Le chemin de fer a été construit et l’endroit a été utilisé comme camp d’emprisonnement pour les prisonniers de la Première Guerre mondiale.

Dans les années 1920, la ville commence à évoluer, avec quelques églises, établissements et commerces. Évidemment, la ville doit son existence à l’industrie forestière. Pendant les années, Kapuskasing a évolué, en organisant des fêtes comme le Festival des bucherons et la plus grosse célébration de la Saint-Jean dans le Nord de l’Ontario.

Le maire de Kapuskasing, Dave Plourde, explique l’importance de célébrer le centenaire de la ville : «Cent ans, c’est long, surtout pour une petite communauté du Nord de l’Ontario. Donc, pour tous les citoyens, ça mérite d’être célébré.»

Un comité a été mis sur pied pour organiser les festivités. Le comité comprenait des membres du conseil municipal ainsi que des gens de la communauté. Julien Boucher, président du comité organisateur, explique : «On avait une dizaine de membres sur le comité qui était là pour faire des recommandations. Il y avait un employé de la ville chargé d’organiser les festivités. Les travaux publics et le personnel de l’aréna ont aidé ainsi que les bénévoles, le club Rotary et la chambre de commerce.»

Cent ans, c’est long, surtout pour une petite communauté du Nord de l’Ontario. Donc, pour tous les citoyens, ça mérite d’être célébré.

— maire Plourde

Les gens Kapuskasing ont participé à une série d’activités. En plus de célébrations traditionnelles comme le Festival de lumières, ils ont eu droit à un spectacle de talent et de musique, un labyrinthe de maïs et une parade, pour ne nommer que ceux-ci.

Le fait saillant des célébrations fut sans doute le rendez-vous weekend. «On a eu proche de 3000 personnes qui sont rentrées au cours de la fin de semaine. Les gens étaient contents d’être là et de se rassembler», explique M. Boucher. Le spectacle de feux d’artifices et de drones a été particulièrement apprécié par les gens.

Le rendez-vous a eu lieu à un moment propice dans le contexte de la COVID-19, c’est-à-dire dans le creux d’une vague qui a permis un rassemblement des gens presque inespéré. Cependant, il va sans dire que la pandémie a été un défi important sur l’organisation des festivités. «C’était une situation nouvelle et nous n’avions aucun précédent sur lequel nous fier. Je crois que tout le monde s’est très bien adapté», dit le maire Plourde. 

Le comité a également fait des partenariats avec plusieurs commerces et restaurants locaux. «On voulait aider les commerces à participer au centième. Certains ont eu de la misère avec les fermetures, donc on a approché des restaurants pour faire les tournées de dégustation», selon M. Boucher. Plusieurs vêtements et souvenirs ont été mis en vente et 90 % des produits étaient locaux.

Il est permis d’espérer que le centenaire de Kapuskasing donnera naissance à de nouvelles traditions, comme le labyrinthe de maïs et la patinoire extérieure au parc Riverside. 

Maintenant que le centenaire de Kapuskasing a été bien célébré, comment le maire Plourde voit-il la ville dans un autre cent ans? «Cent ans, c’est une étape importante. Le nord de l’Ontario, et Kapuskasing en particulier, est en pleine croissance et avec l’avènement de la COVID-19, plusieurs gens sont en mesure de travailler de leur domicile. Nous sommes en mesure d’accueillir ces gens qui vont pouvoir profiter de tout ce que le Nord de l’Ontario peut offrir tout en pouvant exercer leur métier.»

En somme, l’avenir s’annonce prometteur pour Kapuskasing. Bon anniversaire!