le Samedi 28 mai 2022
le Mercredi 2 mars 2022 6:33 | mis à jour le 18 avril 2022 22:40 Février 2022

Les héros de la santé

Une travailleuse de la santé. — Photo : Unsplash
Une travailleuse de la santé.
Photo : Unsplash
Depuis un jeune âge, j’ai toujours admiré les gens dans les soins médicaux pour leur travail inlassable tous les jours. Ils sont bienveillants et prennent soin de nous dans nos moments difficiles, même s’il y a de grands risques, tels que la pandémie COVID-19.

Les médecins, les infirmiers et les infirmières, les ambulanciers et ambulancières, les préposés aux services de soutien personnel et tous les autres qui œuvrent dans le domaine de la santé, s’engagent à continuellement nous garder en santé et en sécurité. Depuis l’arrivée de la pandémie, ces carrières ont connu plusieurs changements.

La perspective d’une infirmière

Quand tu te rends à l’hôpital ou si tu nécessites des services médicaux, la première personne qui t’accueille est un infirmier ou une infirmière. Il y a plusieurs types d’infirmières et d’infirmiers, dont l’infirmière et l’infirmier autorisé, infirmière et infirmier autorisé de la catégorie spécialisée et des infirmières praticiennes et infirmiers praticiens. Tous jouent un rôle essentiel dans les soins de santé.

Lors d’une discussion avec une infirmière auxiliaire autorisée, j’ai appris que ces gens font plusieurs tâches. Tout d’abord, elles font l’assignation de patients à leurs charges. De plus, elles assurent la responsabilité d’administrer des médicaments et des traitements comme les pansements, de l’insuline pour les patients diabétiques et une thérapie intraveineuse pour en nommer quelques-uns. Elles font une vérification des signes vitaux ainsi que plusieurs tâches quotidiennes telles qu’administrer des soins personnels et réconforter les patients.

En plus de faire ces tâches auprès des patients, elles doivent aussi remplir de la documentation, procéder selon les ordonnances du médecin et agir comme le lien entre le patient, la famille et l’équipe interdisciplinaire médicale. Les infirmières doivent être habiles à prioriser les soins et s’adapter selon les demandes du patient, puisqu’un patient stable pourrait devenir instable rapidement et avoir besoin de soins aigus immédiatement. Elles s’occupent de plusieurs patients à la fois, donc elles doivent être capables d’effectuer plusieurs tâches de façon simultanée.

L’infirmière partage qu’ils ont connu plusieurs défis depuis le début de la pandémie. Ils doivent ajouter de l’équipement de protection personnel, comme un masque N-95, une jaquette, couvrir leurs cheveux et porter des lunettes de protection. En plus de risquer leurs vies, elles doivent s’assurer que la chaine de transmission d’infection reste isolée s’il y a une éclosion.

Aussi, la pandémie a eu un impact destructif sur la santé mentale des infirmières et de tous les employés du système de santé. Une raison courante est qu’il y a un manque d’employés. Certains sont partis à cause d’une maladie ou d’absences à long terme et quelques-uns ont attrapé le virus. Ce manque de personnel cause beaucoup de stress, puisqu’elles doivent remplir plusieurs postes et accomplir des tâches variées. Malgré le fait que cette carrière est devenue très difficile, l’infirmière affirme que son travail est très gratifiant. «Pour tous les jours où tu auras contribué au rétablissement d’un patient, il n’y aurait pas un autre sentiment comme cela».

Dre Andrée Morrison,médecine de famille du Nipissing Ouest

Photo : Andrée Morrison

La perspective d’une médecine de famille : Andrée Morrison

Dre Andrée Morrison est médecin de famille dans la communauté de Nipissing Ouest. Elle gère sa pratique et travaille à l’hôpital au centre d’urgence en plus d’être coronaire. Comme médecin de famille, elle doit fournir des soins aux gens de la communauté ainsi qu’éduquer les gens au niveau de la prévention des maladies. Aussi, elle coordonne les soins pour les patients et fait des références aux spécialistes lorsque c’est nécessaire.

Le métier de médecin a connu beaucoup de changements au cours des dernières années. Avant la pandémie, la plupart des visites étaient en personne. Maintenant elles peuvent être virtuelles, par téléphone ou en personne afin de répondre aux besoins de tous.Cette situation a quand même eu un effet positif pour les gens à grand risque ou les gens âgés, puisque ces options minimisent l’exposition au virus.

Les médecins ressentent aussi l’impact de la pandémie du côté de la livraison des services et le stress sur la santé mentale. Ils connaissent des délais pour certaines chirurgies, même la possibilité d’une attente d’un an. Ceci a un impact négatif sur la santé de leurs patients. 

Dre Morrison est certaine qu’elle a choisi le bon métier, même si c’est une carrière très exigeante. «C’est une belle chose de voir les gens que tu peux aider et impacter, je n’ai pas de regrets». Elle conseille d’avoir un équilibre avec son travail, sa famille et soi-même pour rester en bonne santé physique et garder une bonne santé mentale.

Au cours des dernières années, nous avons été témoins des sacrifices, du courage, de la résilience et du travail ardu des gens dans le domaine de la santé. Ils sont merveilleux et font une grande différence. Ce sont de véritables héros. Si vous recherchez à apprendre de nouvelles choses tous les jours, aider les gens, tenir la main d’un patient dans ces derniers jours et toujours être occupé, une carrière en santé est pour vous.