le Mardi 29 novembre 2022
le Mercredi 2 mars 2022 23:12 | mis à jour le 16 novembre 2022 11:30 Février 2022

Positive pandémie

Les jeux de société sont une activité amusante en famille. — Photo : Shutterstock
Les jeux de société sont une activité amusante en famille.
Photo : Shutterstock
Une troisième année prise dans une pandémie qui ne semble pas vouloir finir. C’est facile de voir le mauvais côté de notre situation et c’est ce qu’on voit davantage dans les médias et les médias sociaux. Mais, si on s’arrêtait pour réfléchir au positif dans tout ça?

Pour ma part, ce sont mes parents qui m’ont amené à voir le bon côté des choses. Je suis peut-être prise à la maison, avec ma famille qui me tape souvent sur les nerfs, à apprendre en ligne, sans voir mes amis, sans même pouvoir aller voir un film ou travailler, mais j’essaie de voir le positif. Ce n’est pas facile, mais quand on y pense, il y a de bons côtés à travailler et étudier en ligne, à rester à la maison et à ne voir personne.

Au début, le travail en ligne et l’école n’étaient pas faciles. Cependant, il y a de bons côtés dans ceci. Pour commencer, tu peux t’habiller comme tu veux : oublie la cravate, à bas le chandail inconfortable! On peut porter des pantalons de pyjama et un bon vieux chandail confortable, ou un gros gilet, font l’affaire (même si ce n’est pas recommander). Pour les jeunes comme moi, qui doivent porter le même uniforme chaque jour, pouvoir porter des vêtements confortables devient un gros bonus.

En plus, on peut se lever plus tard, on n’a pas de long trajet en autobus ou en auto. Pour les personnes qui habitent loin de leurs écoles, l’heure de plus passée à dormir et non dans l’autobus peut être grandement appréciée. En plus, ne pas avoir besoin de se geler le bout du nez à attendre l’autobus est un autre petit bonus qui vient avec rester à la maison.

Cette pandémie nous a tous aidés à mieux utiliser nos appareils électroniques. Ils ne sont pas juste des écrans qui servent à écouter des TikTok toute la journée, mais des outils qui peuvent nous aider encore plus dans le travail et l’éducation en virtuel. L’utilisation de la technologie en salle de classe a permis à plusieurs professeurs de faire des activités intéressantes en ligne et même en salle de classe. Au cours des 2 dernières années, plusieurs élèves ont eu la chance d’utiliser des jeux interactifs, comme Kahoot, ou ont utilisé Teams pour communiquer plus efficacement avec leur prof.

Rester à la maison est plus facile pour certaines personnes que d’autres. Ceci a aussi permis à certaines personnes à découvrir ou redécouvrir des passions qu’en temps «normal», ils n’auraient jamais eu le temps de faire. Pour ma part, j’ai fait plus de lecture pendant la pandémie que durant le reste de ma vie. D’autres personnes sont devenues des chefs ou des experts en jeux vidéos. Rester à la maison avec beaucoup de temps sur les mains permet de s’écouter soi-même et de prendre plus soin de notre corps et de son esprit. Plusieurs personnes ont exploré des choses comme le yoga ou la méditation.

De plus, nous ne sommes pas la seule personne avec qui on devait passer tout son temps, mais la famille et les colocataires aussi. Apprendre à mieux se connaitre et s’amuser ensemble, même juste passer du temps ensemble, a pris une grosse partie de notre temps libre durant la quarantaine. Plusieurs familles ont utilisé ce temps pour découvrir de nouveaux jeux de société ou reconnecter avec des amis ou voisins.

Il faut voir le positif dans ce qu’on vit. C’est la seule façon qu’on va pouvoir passer à travers. En restant confortable quand on travail et étudie en ligne, en découvrant de nouvelles passions, s’ouvrir à soi-même et sa famille, en restant en sécurité à là maison et en croisant les doigts que 2022 va être meilleur que les autres. On ne peut pas contrôler ce qui arrive autour de nous, mais on peut contrôler notre façon de penser pour voir le positif dans tout ceci.