le Mercredi 30 novembre 2022
le Lundi 7 mars 2022 9:02 | mis à jour le 7 mars 2022 9:03 Environnement

Le Parc provincial Greenwater va demeurer non opérationnel

Une visite surprise près du parc Greenwater à Cochrane. — Photo : Wikimedia commons
Une visite surprise près du parc Greenwater à Cochrane.
Photo : Wikimedia commons
Cochrane — La Ville de Cochrane met fin à son projet de relance du parc provincial Greenwater. Le conseil municipal a décidé d’abandonner toutes tentatives de rouvrir ce terrain de camping en raison du mauvais état des installations et d’un manque de coopération avec le gouvernement de l’Ontario.

Depuis plusieurs mois, les élus de Cochrane ont tenu des pourparlers avec le ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs pour tenter de changer la désignation de Greenwater d’un parc non opérationnel à opérationnel.

La Ville voulait gérer le parc avec l’aide d’un comité de résidents et espérait avoir les moyens de délivrer des permis d’utilisation des terres sur demande. Elle se retrouve toutefois devant un mur en ce qui concerne la province et sa volonté de travailler vers un but commun.

«Le ministère nous a dit très clairement qu’il n’est pas question de rétablir le parc comme avant. La ville serait donc responsable de toutes pertes financières sur une base régulière», déplore le conseiller de Cochrane, Dan Belisle.

«Pour rouvrir le parc, ce serait un minimum de 300 000 $, voir même plus. L’endroit a été complètement abandonné et vandalisé. C’est une honte.»

«Les résidents ont depuis trouvé des espaces dans la nature où ils peuvent stationner leurs roulottes et leurs VR pendant les fins de semaine. Ils ont le droit de rester là pendant trois semaines avant d’avoir à se déplacer ailleurs. C’est une situation qui n’est pas bonne pour le tourisme, car les visiteurs ne savent tout simplement pas où aller», poursuit-il.

La désignation de Greenwater a changé en 2013 en raison de la baisse de l’achalandage et d’un besoin de remettre à neuf le parc.

Les visiteurs peuvent toujours fréquenter cette installation naturelle le jour, mais les services sont limités et le camping de nuit n’est pas permis. 

«Parcs Ontario reconnait l’importance des parcs provinciaux aux résidents du Nord de l’Ontario. Que ce soit pour les bénéfices récréatifs ou économiques. La décision de changer le statut d’un parc n’est pas prise à la légère», affirme le directeur des communications du ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs, Gary Wheeler.

«Les changements ont été difficiles, mais nécessaires afin d’atteindre la pérennité financière. Le ministère est heureux de discuter de possibles partenariats pour l’exploitation de parcs provinciaux avec des parties intéressées qui ont des propositions d’affaires viables.»

Le Parc provincial Greenwater se situe à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Cochrane.