le Jeudi 26 mai 2022
le Vendredi 11 mars 2022 15:31 Économie et finances

852 500 $ pour la promotion du domaine minier

Une compétition de «jackleg» pour les médias à un salon minier de Copper Cliff en 2015 — Photo : Archives
Une compétition de «jackleg» pour les médias à un salon minier de Copper Cliff en 2015
Photo : Archives
Temiskaming Shores — Une subvention de FedNor permettra à la Ville de Témiskaming Shores de faire la promotion des produits et services de 110 entreprises et organisations minières du Nord de l’Ontario sur la scène mondiale. Cette occasion se présentera lors de deux évènements en 2022.

De la somme de 852 500 $, Témiskaming Shores utilisera 695 000 $ de FedNor pour préparer le huitième pavillon annuel du Salon minier du Nord de l’Ontario (SMNO). Ce pavillon représentera le Nord de l’Ontario au congrès international de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE) qui se tiendra à Toronto du 13 au 15 juin 2022. Le montant restant de 157 500 $ permettra à la ville de créer une exposition en personne dans le cadre du SMNO au congrès annuel de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM) qui se tiendra à Vancouver du 1er au 4 mai.

«Depuis sa création en 2015, le SMNO a aidé les entreprises participantes à enregistrer des ventes de plus de 80 millions $ tout en créant 772 emplois dans le Nord de l’Ontario», indique la ministre responsable de FedNor, Patty Haydu. 

La participation de la Ville de Témiscaming Shores aux deux évènements miniers vise à aider les exposants à former des alliances stratégiques, à augmenter les exportations et les ventes. Seulement en 2021, alors que l’ICM s’était tenue en ligne, le SMNO avait permis à 25 exposants de réaliser des ventes de plus de 1,5 million $, de créer 25 emplois de qualité dans le Nord de l’Ontario et d’en maintenir 100 autres. Pour l’instant, en 2022, les deux évènements auront lieu en personne, ce qui devrait aider à créer plus d’occasions d’affaires pour des acheteurs et des investisseurs potentiels.

Une importance oubliée

On connait la région de la ville de Témiskaming Shores comme un haut lieu de l’agriculture au Témiskaming. Son importance dans l’univers minier est souvent sous-estimée. Pensons au Collège Northern à son campus de Haileybury qui abrite l’ancienne École des mines. Un nombre significatif de gestionnaires de mines au Canada et ailleurs y ont étudié. 

Certaines entreprises comme Temiskaming Industrial Mining Equipement (TIME) vend et produit du matériel minier et de forage dans un édifice de 39 500 pi2 à Haileybury. Elle a 43 employés sans compter ceux des comptoirs à Sudbury, Timmins, Val d’Or et Saskatoon.

Encore Boart Longyear avec ses 53 employés locaux est un leader mondial en services de forage, d’équipement de tous les types de forage et d’appareils de haute technologie. Elle envoie des techniciens partout autour du globe. 

Wabi Iron Works est une des dernières petites fonderies. Elle a 63 employés et se spécialise dans la fabrication et la remise à neuf d’équipement minier. SMC (Canada) Lté pour sa part a 17 employés locaux. 

À Earlton, dans la région  immédiate de Temiskaming Shores, deux ateliers fabriquent des produits pour le secteur minier : NorArc Fabricators avec 98 employés et Polymet avec 14 employés.

Enfin plusieurs mineurs de Témiskaming Shore travaillent dans les mines d’or des environs comme celles de la grande région de Kirkland Lake. 

C’est l’importance du secteur minier pour la ville de Témiskaming Shores qui explique sa présence dans les grands salons miniers du Canada.