le Vendredi 20 mai 2022
le Vendredi 11 mars 2022 22:26 | mis à jour le 11 mars 2022 22:27 Société

Retraite en Action : Tisser des liens entre les ainés

Des activités pour les personnes âgées personnes en Ontario — Photo : Shutterstock
Des activités pour les personnes âgées personnes en Ontario
Photo : Shutterstock
Ontario — Depuis que la pandémie est là, l’organisme Retraite en Action organise ses activités en virtuel. Les téléconférences ont eu cet avantage de permettre de rejoindre des gens éloignés qu’il n’aurait pas été facile d’atteindre en temps normal.

Avec la subvention du ministère des Affaires francophones de l’Ontario, Retraite en Action exécute le projet À la découverte de nos sœurs et frères francophones de l’Ontario. Un projet qui veut découvrir les multiples facettes de la francophonie à travers l’Ontario. 

Retraite en Action est un organisme francophone qui offre un programme d’activités en français aux retraités de la région de la capitale et d’ailleurs, afin de favoriser leur mieux-être. L’organisme est situé à Ottawa, mais il est censé opérer dans toute la province (et ailleurs). Or, la province est immense. 

«La distance est importante et on a des francophones un peu partout. On n’a pas de lien entre les francophones de différentes régions. Le projet aide ainsi à permettre de voir ce qui se passe ailleurs. Il ouvre les canaux franco-ontariens et les gens font des choses ensemble», explique la directrice générale de Retraite en Action, Anne-Marie Laurendeau.

Avantages de la téléconférence

Retraite en Action a une particularité. Cela transparait dans sa devise : «Pour ses membres, par ses membres», comme le fait savoir sa directrice générale : «Les membres sont impliqués dans l’organisation des activités. Ils en donnent des suggestions. Avec la pandémie, des activités se sont déroulées en ligne. Les téléconférences se sont montrées inclusives. On n’a pas de frontières», dit-elle. 

C’est ainsi que le siège de l’organisme à Ottawa a pu mener des activités avec des ainés au Yukon, des francophones du Labrador et de la Nouvelle-Écosse.

Les activités en virtuel ont permis aussi à ceux qui rencontrent des difficultés à se déplacer, aux convalescents, à se brancher et à participer. Ce qui aurait été difficile pour eux, si on leur avait demandé d’aller assister aux évènements en personne. «On a décidé qu’on continuerait une fois la pandémie finie. On reprendra les activités en présentiel, mais on va aussi garder des activités en ligne pour intégrer les gens se trouvant à des distances reculées.»

Démarré en décembre 2021, le du projet À la découverte de nos sœurs et frères francophones de l’Ontario ira jusqu‘à la fin mars. Durant les quatre mois, différents intervenants ont été programmés pour des exposés sur les composantes de la francophonie ontarienne.

Retraite en Action, qui fête son 25e anniversaire cette année, compte 1100 membres. La grande majorité est à Ottawa, mais il y en a aussi, ailleurs, comme au Nouveau-Brunswick.

Si vous désirez participer, visitez le http://www.retraiteenaction.ca ou composez le 1-833-440-1348, poste 6.

Ne manquez rien de ce que nous publions sur le site.

Le Voyageur offre une vue d’ensemble de la francophonie et de la vie dans le Nord-Est de l’Ontario.