le Vendredi 9 Décembre 2022
le Vendredi 18 mars 2022 12:46 Francophonie

Décès d’une pionnière de la communauté des violoneux

Une partie de la foule lors d’un concours du Championnat annuel de violon et de danse à claquette du Nord de l’Ontario. Lorraine Julien et son époux sont à la droite.  — Photo : Page Facebook de Fiddleworks/Violon à l’œuvre
Une partie de la foule lors d’un concours du Championnat annuel de violon et de danse à claquette du Nord de l’Ontario. Lorraine Julien et son époux sont à la droite.
Photo : Page Facebook de Fiddleworks/Violon à l’œuvre
Chelmsford — Une pionnière de la communauté de la communauté des violoneux, Lorraine Julien, est décédée le 2 mars. Elle a joué un rôle important dans la création du concours du Violon à l’œuvre de Chelmsford.

«Ça fait des années que je la connaissais. J’ai été élevé avec ses filles, d’excellentes musiciennes», dit le secrétaire du Championnat annuel de violon et de danse à claquette du Nord de l’Ontario, Paul Lemelin. 

Connaissant très bien la famille, M. Lemelin dit que le foyer Julien était comme une deuxième famille pour lui. «On ressentait vraiment un lien familial chaque fois qu’on allait chez eux et ils faisaient ça avec tout le monde», dit-il. 

M. et Mme Julien ont été responsables du concours pendant plusieurs années. La musique faisait partie de leur foyer et elle faisait partie de leur identité. «On voyait rarement M. Julien sans Mme Julien. Ils étaient là à chaque concours, chaque festival et chaque danse», dit M. Lemelin.

Des jeunes participants au concours de violon.

Photo : Page Facebook de Fiddleworks/Violon à l’œuvre

Le concours du Violon à l’œuvre, aussi appelé Fiddleworks, a été créé en 1989. L’attraction principale est le Championnat annuel de violon et de danse à claquette du Nord de l’Ontario. Ce festival, qui peut accueillir parfois plus de 100 participants, met de l’avant la musique, les rassemblements et «divertir la foule; on veut que tout le monde ait du plaisir», dit M. Lemelin. 

Le festival n’a pas eu lieu depuis 2019 et ne reviendra très probablement pas en 2022. «C’est dans nos évaluations que ça reviendra l’année prochaine», souligne-t-il.