le Vendredi 27 mai 2022
le Vendredi 25 mars 2022 22:17 Francophonie

L’ACFO-Témiskaming a un nouveau président

Dominique Nackers — Photos : Courtoisie et Wikimedia Commons
Dominique Nackers
Photos : Courtoisie et Wikimedia Commons
Témiskaming — Dominique Nackers d’Earlton assumera la présidence de l’ACFO-Témiskaming au cours des prochaines années. Il n’est pas un nouveau venu à l’ACFO-Témiskaming : il a siégé au conseil d’administration de façon intermittente au cours des dernières quarante années. Son objectif présentement : redonner à l’ACFO sa vitesse de croisière d’avant la COVID.

Il sent que la longueur de la pandémie a rendu plus difficiles la communication et la cohésion de l’équipe du conseil d’administration et de l’administration. «On a perdu des plumes depuis deux ans. Avec les rencontres sur Zoom, il s’est perdu quelque chose», déplore Dominique Nackers.

«Je me propose de travailler à reprendre le contact avec les employés du bureau de l’ACFO. Recréer cette interaction, cette dynamique qui n’est possible qu’en présentiel», explique-t-il. «En groupe, en face à face, c’est plus facile de donner une chance à chacun de s’exprimer et d’aller chercher les opinions de tous. C’est aussi plus facile de créer un climat de confiance entre nous et si on a quelque chose à dire, on le dit et après c’est fini. Ça implique aller chercher chaque personne dans du un à un.»

Dominique Nackers veut aussi travailler à mobiliser à nouveau la francophonie du sud du Témiskaming. Pendant deux ans, pratiquement tous les évènements ont été annulés. «Le prochain Brunch des organismes devra redevenir ce temps fort de la rencontre de la francophonie. On sortait toujours de cette rencontre avec un sentiment de fierté d’être franco-ontarien. On se sentait stimulé», ajoute Dominique. 

Le 50e anniversaire de l’ACFO Témiskaming sera une autre occasion de se réunir pour prendre conscience des réalisations de l’Association et s’engager envers un avenir prometteur. Le dynamisme des francophones, l’implication de tous, il ne faut pas perdre ça!

— Dominique Nackers

Valorisation

Si l’ACFO veut réunir les francophones, Dominique veut aussi qu’elle soit une main tendue vers les organismes de la région pour les soutenir. «S’ils ont besoin de renseignements pour les demandes de subventions, des bénévoles… Il faut qu’en tant qu’ACFO, on soit là pour toutes les personnes ou les groupes qui fonctionnent en français; qu’on est là pour eux!»

Mais qu’est-ce qui fait que Dominique Nackers est revenu à plusieurs reprises au conseil d’administration de l’ACFO? «J’aime beaucoup ça; c’est valorisant! Et à l’ACFO-Témiskaming, les gens sont ouverts. C’est apolitique et on ne se mêle pas de religion! On se tient loin de ça. On peut travailler avec une paroisse ou un député, mais c’est parce que c’est de travailler avec la communauté. Ce sont des valeurs humaines et sociales qui nous animent.»

«Puis je me sens utile. Pour l’organisation de chaque activité, il y a tellement de choses à faire; tu peux toujours en faire plus. Mais quand tu as fini, tu as le sentiment d’avoir accompli quelque chose d’important : mettre en valeur les valeurs et la culture franco-ontarienne», explique-t-il.

Dominique Nackers est un ancien producteur laitier d’Earlton qui s’est beaucoup impliqué au Club Lion de son village. Il a aussi travaillé avec l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO). Il a même siégé à son conseil d’administration.

Le bénévolat, pour le nouveau président de l’ACFO-Témiskaming, ça fait partie intégrante de son un style de vie.