le Jeudi 26 mai 2022
le Jeudi 31 mars 2022 14:45 Francophonie

Visibilité recherchée pour le drapeau franco-ontarien

Le parc Commando à Cochrane — Photo : Éric Boutilier
Le parc Commando à Cochrane
Photo : Éric Boutilier
Cochrane — Le Rayon Franco de Cochrane entame des discussions avec le conseil municipal pour que des drapeaux franco-ontariens aient une place permanente devant la bibliothèque municipale et au pavillon du lac Commando.

Le regroupement propose l’installation de mâts et de drapeaux à ces deux endroits très fréquentés afin de faire rayonner la fierté et l’appartenance à la francophonie ontarienne.

«On croit vraiment que c’est une question de visibilité pour les francophones et d’augmenter la fierté des francophones aussi à Cochrane en voyant leur drapeau. C’est quand même une petite façon de rappeler qu’on est là, qu’on existe et qu’on est bien vivant à Cochrane», fait remarquer la directrice générale, Monique Génier.

Quelques membres de la direction du Rayon Franco ont eu une rencontre avec le maire de Cochrane, Denis Clément, le 24 mars. Ils ont partagé leurs idées et se sont renseignés sur les possibilités d’installer le symbole à ces deux endroits publics.

La bibliothèque publique de Cochrane

Photo : Éric Boutilier

Près de la moitié des 5390 résidents de Cochrane maitrisent la langue de Molière. Pour les dirigeants du Rayon Franco, le moment ne pourrait être mieux choisi pour reconnaitre la communauté en situation minoritaire sur la place publique.

«[Le pavillon du lac Commando] c’est là que tous les festivals et les rencontres communautaires y sont la plupart du temps. On essaie d’encourager les francophones à utiliser la bibliothèque parce que les travailleurs là font un effort pour commander des livres francophones et avoir des revues francophones à la disposition des gens», indique M. Génier.

«On fête [quand c’est possible] le 25 septembre, la fête des Franco-Ontariens, avec un lever du drapeau et on chante les chants Mon beau drapeau et Notre place à chaque fois. On trouvait que c’était important.» 

Depuis déjà plusieurs années, le drapeau franco-ontarien est visible à l’entrée de la ville.

Le bureau du Rayon Franco à Cochrane

Photo : Éric Boutilier