le Jeudi 26 mai 2022
le Lundi 4 avril 2022 14:42 | mis à jour le 4 avril 2022 14:43 Santé

Un nouveau programme de soins pour les pieds

Goshenite Services aux Séniors a reçu une subvention du Programme d’appui à la francophonie ontarienne. — Photo : Shutterstock
Goshenite Services aux Séniors a reçu une subvention du Programme d’appui à la francophonie ontarienne.
Photo : Shutterstock
Nipissing — Un programme de soins infirmiers pour les pieds a été élargi dans la région de Nipissing Ouest, North Bay et Sudbury Est. L’entreprise Goshenite Services aux Séniors a reçu une subvention du Programme d’appui à la francophonie ontarienne (PAFO) pour donner des services de base, avancés et pour les diabétiques dans les deux langues officielles.

Des cliniques ambulantes seront présentées de façon courante dans différentes communautés pour aider à soulager les problèmes de pieds des ainés, de personnes ayant une vision limitée, de l’arthrite ou de la difficulté à atteindre leurs orteils et des femmes enceintes.

L’équipe de soins des pieds propose plusieurs services payants, la plupart couverts par des régimes d’assurance, dont l’évaluation personnalisée des pieds et des ongles, la coupe et le limage des ongles, l’application de crème et les massages des pieds pour améliorer la circulation, l’évaluation et le traitement des cors et des callosités.

La demande pour obtenir un service en français semble être très forte dans cette région du nord de l’Ontario. «Il y a une grande population de francophones à Sudbury Est, à Verner, Lavigne, Sturgeon Falls et nous avons quand même beaucoup de francophones à North Bay et les alentours. À ce jour, nous pouvons dire que la majorité de nos clients semble être des francophones», explique une porte-parole de Goshenite, Kim Morris.

«Malgré que le Centre de santé communautaire de Nipissing Ouest dessert très bien la population, il y a quand même des gens qui ne font pas partie de leur clientèle, des francophones qui sont venus nous voir pour recevoir des soins.»

L’entreprise veut surtout changer les perceptions en ce qui concerne le besoin et la nécessité de tels services. «C’est un soin de santé. Ce n’est pas un pédicure que tu reçois dans un salon. Tout est fait pour améliorer la santé des gens», précise Mme Morris.

«Beaucoup de personnes âgées souffrent de diabète et ont plus de difficultés peut-être avec leur mobilité. La majorité de nos clients sont des personnes âgées, mais il y a d’autres gens aussi qui peuvent bénéficier du programme.»

«Si tu as des problèmes de pieds, c’est très difficile, car tu te déplaces avec beaucoup de douleurs. Tu souffres. Avec les soins des pieds, ça améliore le bienêtre mental et physique des clients.»

L’entreprise sudburoise a été fondée en 2015 par la Franco-Ontarienne Nicole Blais.