le Vendredi 20 mai 2022
le Dimanche 17 avril 2022 10:54 | mis à jour le 17 avril 2022 10:55 Sports

Un pluie de reconnaissances pour un joueur de curling de longue date

Marcel Héroux tenant deux des cinq certificats reçus le 19 mars — Photo : Courtoisie
Marcel Héroux tenant deux des cinq certificats reçus le 19 mars
Photo : Courtoisie
Timmins — Joueur de curling depuis les années 1950, Marcel Héroux a reçu le 19 mars des lettres et certificats de reconnaissance pour son dévouement exceptionnel à ce sport à Timmins. Parmi celles-ci, la ministre des Industries du Patrimoine, du Sport, du Tourisme et de la Culture le félicite pour tout ce qu’il a fait pour inspirer les futurs joueurs de curling de l’Ontario.

La lettre que Marcel Héroux a reçu de la ministre McLoed

Photo : Courtoisie

Ces certificats, cinq en tout, lui ont été remis lors d’un tournoi de curling organisé par le McIntyre Curling Club et le Timmins New Horizons Seniors’ Curling League. Les lettres et certificats émanent entre autres du député provincial de Timmins, Gilles Bisson, du McIntyre Curling Club (un club de Timmins), de l’Association de curling du Nord de l’Ontario et de la ministre

Dans sa lettre d’appréciation, cette dernière salue le courage exceptionnel de Marcel Héroux : «Sa passion pour le curling s’accompagne de son dévouement à un mode de vie sain alors qu’il continue de participer activement au sport à l’âge impressionnant de 91 ans» (traduction libre), déclare la ministre Macleod.

«J’adore le curling»

Originaire du Témiskaming ontarien, Marcel Héroux se rappelle que c’est à Yellowknife, en 1953, qu’il a joué pour la première fois au curling. Ces grands gestes de reconnaissance, presque 70 ans plus tard, est une grande surprise. «Quand je les ai reçus [les certificats], c’était une surprise pour moi. Je ne m’y attendais pas. J’ai été ému», confie Marcel Héroux.

Le certificat que Marcel Héroux a reçu du député Gilles Bisson

Photo : Courtoisie

Plusieurs années durant, ce nonagénaire s’est toujours montré engagé pour ce sport qu’il aime. «J’adore beaucoup le curling. C’est bon pour moi », dit-il, avant d’expliquer qu’il en aime les compétitions et les exercices, après lesquels il va rencontrer des amis. 

Son engagement, la ministre des Industries du Patrimoine, du Sport, du Tourisme et de la Culture, Lisa Macleod, le souligne aussi dans sa lettre d’appréciation : «Je tiens à féliciter M. Héroux pour sa résilience en ces temps difficiles et pour continuer d’être un exemple d’engagement pour la prochaine génération d’athlètes. C’est merveilleux de voir des compétiteurs de tous âges et de tous niveaux de compétence faire preuve de résilience face à l’adversité.»

 

 

L’équipement de curling de Marcel Héroux

Photo : Courtoisie

Un équipement approprié

À son âge, le curling requiert un équipement approprié pour assurer le confort, la sécurité et le succès. Les joueurs de curling doivent choisir notamment les souliers adéquats, la bonne semelle de glisse et antidérapante ainsi que les balais ou les brosses, entre autres. 

Marcel Héroux a de l’équipement adapté qui lui permet de bien pratiquer ce sport en sécurité. «J’ai une tuque avec rembourrage et des souliers (broomball) adaptés pour le curling, un bâton avec une brosse et un attachement pour saisir le manche des roches qui me permet de lancer une roche. C’est très commode pour les personnes âgées», explique-t-il.

Marcel Héroux tenant deux des cinq certificats reçus le 19 mars

Photo : Courtoisie