le Vendredi 20 mai 2022
le Mardi 19 avril 2022 14:41 | mis à jour le 19 avril 2022 14:43 Arts et culture

Diane Tell en terrain moins connu

Diane Tell.  — Photo : Maxim Morin
Diane Tell.
Photo : Maxim Morin
Sudbury — La musicienne d’origine québécoise Diane Tell sera à Sudbury le 24 avril pour un concert au Collège Boréal présenté par La Slague. Incertaine si elle a visité le Nord de l’Ontario auparavant, elle est néanmoins excitée de découvrir ce terrain inconnu.

La chanteuse est très heureuse d’être enfin de retour en tournée. «On n’a pas pu faire des concerts depuis deux ans. J’en ai profité pour faire plusieurs vidéoclips du nouvel album ainsi que me concentrer sur de nouveaux projets, un nouvel album aussi. Mais on a vraiment eu le temps de bien se préparer pour cette tournée», dit-elle. 

La chanteuse est installée en Europe, notamment en Suisse, depuis 1984 a remporté six Félix au avant d’avoir 25 ans. Bien qu’elle soit bien connue pour ses multiples albums, sa chanson phare, Si j’étais un homme, a été intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2017.

Passionnée du jazz, son dernier album, Haïku, a été lancé en 2019. Il est très riche et plein de textures harmoniques qui vont de pair avec des paroles écrites dans le format poétique japonais populaire, le haïku.

La musicienne expérimentée, qui a publié 19 albums, affirme qu’elle a le choix entre de nombreuses chansons pour former un concert. Elle a décidé de jouer «certainement des classiques ainsi que des chansons du nouvel album». 

Elle sera accompagnée dans sa tournée eurocanadienne par un quatuor qui est surtout acoustique. Bien que ce soit effectivement un format qu’elle aime bien, Diane Tell souligne qu’elle a passé beaucoup de temps dans sa carrière à faire des concerts en format solo avec une guitare. 

Le concert de Diane Tell se déroulera dans la salle Trisac du Collège Boréal le 24 avril. Pour plus de renseignements, veuillez visiter www.laslague.ca.