le Mardi 29 novembre 2022
le Mercredi 20 avril 2022 14:02 Arts et culture

Ella Dubreuil se qualifie pour la finale Lion’s SuperSTARS

Ella Dubreuil  — Photo : Courtoisie
Ella Dubreuil
Photo : Courtoisie
Sault-Sainte-Marie — Ella Dubreuil de Sault-Sainte-Marie participera le 14 mai à la finale de la compétition de jeunes chanteurs Lion’s SuperSTARS de Café Héritage de Chelmsford. S’étant bien démarquée à la première phase de la compétition, elle est parmi les cinq meilleurs chanteurs dans son groupe d’âge. Elle espère remporter le concours et rêve de devenir une célèbre chanteuse.

L’élève de 10e année à l’École secondaire Notre-Dame-du-Sault participera à des ateliers de chant professionnel et sera éligible pour un des prix dans la catégorie séniors (13-19 ans). 

Puisque cette compétition a été lancée en pleine pandémie, les participants devaient soumettre leur prestation d’une chanson par vidéo. Pour cette soumission, Ella Dubreuil avait choisi la chanson Tourner la page de Zaho. 

Lors de la compétition à Sudbury, elle chantera une chanson anglaise et une chanson française afin de démontrer sa fierté d’être francophone. «Je pratique chaque jour la chanson que j’ai choisie. J’espère gagner. Même si je ne gagne pas, c’est un honneur de participer», confie-t-elle.

Un talent découvert tôt

«J’ai commencé à chanter quand j’avais quatre ou cinq ans», se rappelle Ella Dubreuil. À cette époque, elle accompagnait sa demi-sœur qui était membre d’une chorale dans une église. Elle y allait avec elle, elle apprenait à chanter aussi. 

«J’ai commencé à chanter les Psaumes», dit-elle. Les gens qui l’écoutaient ne tardèrent pas à remarquer son talent : «À l’église, on me disait souvent que j’avais une très belle voix et que mon talent ne devait pas se limiter aux chants de la messe», se souvient Ella Dubreuil, âgée aujourd’hui de 15 ans.

Ella Dubreuil

Photo : Courtoisie

La musique douce, sa favorite

La jeune artiste pratique aujourd’hui différents genres, mais elle préfère la musique douce. «Les chansons douces démontrent bien le pouvoir de ma voix.» 

Sa chanteuse modèle est Lauren Daigle, une auteure-compositrice-interprète évangélique américaine de musique chrétienne contemporaine. «J’adore ses chansons. Elle a un style de chant similaire au mien. J’adore la musique qu’elle met à l’arrière-plan de ses chansons», confie-t-elle.

À la question de savoir si elle compte continuer à pratiquer professionnellement la musique dans sa vie, Ella Dubreuil répond : «Définitivement, je vais continuer à pratiquer la musique. Mais je ne sais pas si ça m’intéresse comme carrière… je ne sais pas! Peut-être ce serait possible si je gagne la compétition et que je deviens plus connue dans le monde de la musique.»

Dans sa vie de tous les jours, Ella Dubreuil aime se garder occupée, apprendre de nouvelles choses et est motivée par la possibilité de s’améliorer et d’acquérir de nouvelles connaissances. Très artistique, elle joue du piano, danse, peint, dessine, coud, brode, cuisine et écrit.