le Samedi 28 mai 2022
le Jeudi 21 avril 2022 21:52 Tapage

Skier, apprendre, bénévolat : la saison de ski de fond à Blind River

Les sentiers de ski de fond au Boom Camp, Blind River (ON). — Photo : Meghan Raddon
Les sentiers de ski de fond au Boom Camp, Blind River (ON).
Photo : Meghan Raddon
L’une des activités hivernales préférées, et sous-estimées, à Blind River est le ski de fond. Cette petite ville du Nord de l’Ontario a la chance d’avoir de superbes pistes au Boom Camp. C’est un endroit où vous pouvez profiter du plein air, évacuer le stress et faire de l’exercice; vous pourriez même remarquer des animaux ou des traces qui se dessinent la neige.

Les sentiers de ski de fond au Boom Camp, Blind River (ON).

Photo : Meghan Raddon

L’une des activités hivernales préférées, et sous-estimées, à Blind River est le ski de fond. Cette petite ville du Nord de l’Ontario a la chance d’avoir de superbes pistes au Boom Camp. C’est un endroit où vous pouvez profiter du plein air, évacuer le stress et faire de l’exercice; vous pourriez même remarquer des animaux ou des traces qui se dessinent la neige.

Parmi le hockey, le patinage sur glace et le curling, le ski est un excellent moyen de faire de l’exercice en hiver. De plus, cela se passe en pleine nature; le paysage canadien semble presque magique. Sur les pistes de Boom Camp, il n’est pas rare de voir des perdrix, des écureuils, des renards, des porcs-épics, des couguars et des belettes.

Cependant, les tâches d’entretien ne se font pas toutes seules. De nombreuses personnes se portent bénévoles auprès de la ville en entretenant les sentiers, en coupant du bois pour garder le chalet chaud et en entrainant les équipes. Par exemple, M. Hagman fait le tour des sentiers en motoneige pour les nettoyer. M. Menard et Mme Déquanne entrainent les jeunes skieurs de Blind River et des villes environnantes depuis longtemps.

Les sentiers de ski de fond au Boom Camp, Blind River (ON).

Photo : Meghan Raddon

Le Boom Camp était l’endroit où les bucherons apportaient les billes de bois de la rivière Blind et les arrêtaient lorsqu’elles entraient dans le lac Huron pour charger les navires qui les transportaient dans le Sud de l’Ontario, à travers le Québec en passant par le fleuve Saint-Laurent et jusqu’en Europe.

Le club de ski de Blind River est important et s’adresse à un large éventail d’âges, des jeunes enfants qui apprennent à skier aux personnes âgées qui restent mobiles tout l’hiver sur leurs skis. C’est une excellente façon de se retrouver entre amis et de profiter de la beauté de la nature. Il y a aussi le club de biathlon de Blind River et les participants représentent leur région dans des courses partout en Ontario.

La saison de ski de fond est dévouée pour apporter de la joie à ceux qui y participent. Au nom des habitants de Blind River, nous sommes très chanceux d’avoir ces bienfaits, la beauté de notre mère la Terre et les bénévoles qui donnent de leur temps pour que tout cela se produise.