le Mercredi 28 septembre 2022
le Mardi 10 mai 2022 15:39 Tourisme et voyages

Le tourisme sportif : nouvelle source d’activité économique pour les villes du Nord

Championnat mondial de curling féminin de 2018 au Memorial Gardens à North Bay. — Photo : Éric Boutilier
Championnat mondial de curling féminin de 2018 au Memorial Gardens à North Bay.
Photo : Éric Boutilier
Nord-Est ontarien — Le championnat mondial de curling féminin, le championnat canadien de canoë marathon et diverses compétitions de motoneige du circuit ovale de l’Ontario Snowmobile Oval Racers sont des exemples d’évènements sportifs d’envergure récemment présentés dans le Nord de l’Ontario.

Si on exclut la pandémie, le tourisme sportif est une industrie qui prend de l’ampleur dans la région. Les organisateurs de tournois sont de plus en plus nombreux à choisir une ville nord-ontarienne pour mettre en vitrine leurs meilleurs athlètes et leurs équipes performantes.

La tendance s’explique en partie par le développement et le réaménagement de certaines infrastructures récréatives.

Le centre Tim Horton de Cochrane est une installation contemporaine qui a ouvert ses portes en 2008. L’équipe locale, le Crunch, a accueilli le championnat provincial de la Coupe Dudley-Hewitt seulement quelques années après avoir rejoint la Ligue de hockey junior A du Nord de l’Ontario (NOJHL).

Le centre Tim Horton de Cochrane

Photo : Éric Boutilier

Au début des années 2010, deux projets majeurs ont été achevés par la Ville de North Bay : la construction du complexe sportif Steve Omischl et les rénovations du Memorial Gardens.

Le championnat mondial de ringuette, le tournoi de volleyball des Amériques NORCECA et la série Canada-Russie de la Ligue canadienne de hockey (LCH) sont tous des évènements qui se sont déroulés dans cette communauté. La ville a également profité du retour d’une formation de la Ligue de hockey de l’Ontario (OHL), le Battalion, grâce à l’amélioration de son amphithéâtre.

«La Ville [de North Bay] ne pourrait pas accueillir des évènements de tourisme sportif sans avoir des installations comme nos arénas, nos terrains ou celles de nos partenaires communautaires — les conseils scolaires, le Collège Canadore et l’Université Nipissing. Des infrastructures du secteur privé — les hôtels, les restaurants et les salles de conférences — sont également essentielles», indique l’agent des communications de la Ville de North Bay, Gord Young.

Tournoi de volleyball des Amériques NORCECA à North Bay

Photo : Éric Boutilier

«Les opportunités pour le tourisme sportif sont toujours prises en considération lorsqu’on fait la planification et la conception de nouvelles installations ou le réaménagement de nos infrastructures existantes. Nous avons également instauré une taxe pour les courts séjours afin d’aider à financer l’organisme de tourisme de North Bay.»

Dans le Grand Sudbury, les discussions sont en cours pour éventuellement bâtir un nouvel aréna et centre multifonction, soit au centre-ville ou sur le Kingsway. La ville s’est également engagée à construire un nouveau complexe sportif à usage multiple à Vallée Est. 

D’importantes retombées économiques 

Le tourisme sportif est un moteur économique très intéressant pour le pays dans son ensemble. Cette industrie génère tout près de 7,3 milliards $ en dépenses annuelles par des visiteurs canadiens et internationaux.

De nombreuses entreprises dans le Grand Sudbury sont gagnantes lorsque des équipes et des amateurs se dirigent vers leur communauté pour prendre part à des tournois ou pour être spectateurs dans les gradins. 

«Le tourisme sportif génère un impact économique important pour la ville [du Grand Sudbury] en aidant les hôtels, les restaurants, les stations-service, les détaillants et les attractions à augmenter leur taux d’occupation et leurs revenus pendant les dates de l’évènement», affirme le conseiller du quartier six, René Lapierre.

«La mise en valeur et les partenariats avec les établissements d’hébergement, les attractions et les restaurants font connaitre les offres de notre ville et augmentent le potentiel de visites répétées pour les évènements annuels. En tant que ville hôte de Curling Canada en 2023, le Grand Sudbury aura un impact économique global d’environ un million de dollars pendant les 15 jours de l’évènement.»

Les touristes sont également nombreux à profiter de leur court séjour pour visiter d’autres points d’intérêt et les attractions de la ville hôte. 

«Beaucoup de personnes se dirigeant au centre-ville pour utiliser nos services et pour fréquenter nos établissements. Nous observons une augmentation du nombre de visiteurs à l’Habitat de l’ours polaire pendant ces fins de semaine. Il y a des retombées économiques en accueillant ces évènements», révèle le directeur des services communautaires de Cochrane, Jason Boyer.

Photo d’archives de la foule lors d’un match du Crunch de Cochrane.

Photo : Archives