le Lundi 15 août 2022
le Vendredi 13 mai 2022 15:39 Société

Une nouvelle formation pour venir en aide aux personnes âgées rapidement

  Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
Grand Sudbury — Spark Services d’Emploi et Goshenite Services aux Séniors Inc. lancent un nouveau programme de formation pour des compagnons de soins aux séniors qui peut mener à un emploi. Le programme contribuera à atténuer la crise observée dans le domaine des soins de santé. Ce partenariat pourrait aider à réduire la question de pénurie de main-d’œuvre en soins de santé à domicile et dans les établissements de soins de longue durée.

La présidente de Goshenite Services aux séniors Inc, Nicole Blais

Photo : Archives

Les compagnons de soins apportent notamment soutien, confort et réconfort aux personnes âgées et doivent donc faire preuve de maturité, de responsabilité et de compassion. «Les compagnons de soins aident les personnes âgées dont les membres de famille ne sont pas disponibles pour leur rendre visite dans des établissements de soins de longue durée ou dans des résidences pour retraités. Ils les aident à participer aux activités qui ont lieu dans ces maisons de retraite», déclare la présidente de Goshenite Services aux séniors Inc, Nicole Blais. 

Quand un membre de famille d’une personne âgée est à l’extérieur de la ville, poursuit-elle, un compagnon de soins peut accompagner celle-ci lors d’un rendez-vous médical. «Ils peuvent aussi aider les ainés vivant dans leurs propres maisons, pour ce qui est de la préparation de la nourriture, par exemple», dit Nicole Blais.

Tous ces services requièrent des compétences et un savoir-faire minimal. Le programme de formation permettra aux personnes désireuses d’entrer sur le marché du travail, ou à celles qui travaillent actuellement dans le domaine des soins de longue durée, de la vie à la retraite ou de la communauté, d’acquérir les compétences et l’expérience nécessaires pour devenir des compagnons de soins efficaces auprès des personnes âgées. 

Les participants bénéficient d’une formation de quatre semaines et d’un stage de deux semaines dispensés par des instructeurs expérimentés qui ont travaillé ou travaillent avec des personnes âgées. Ce sera peut-être la première étape pour devenir préposée aux services de soutien personnel.

La directrice générale de Spark Services d’Emploi, Chantal Makela

Photo : Courtoisie

Face à la pénurie, il faut agir

Spark Services d’Emploi fournira la formation. «Ensemble avec Goshenite Services aux Séniors, nous avons développé un curriculum pour former des individus intéressés à travailler dans le domaine de la santé. Spark Services d’Emploi va enseigner le curriculum. Après la formation et les stages, si Goshenite a des postes disponibles, ils vont engager ceux qui auront été formés. Sinon, nous allons aider ceux-ci à trouver d’autres emplois ailleurs dans le domaine de la santé», promet la directrice générale de Spark Services d’Emploi, Chantal Makela. 

Elle est confiante qu’en créant un nouveau rôle dans les services de soins de santé fournis à la population âgée, les deux organismes répondent à un besoin urgent et atténuent la pression sur le système de soins de santé.

«Notre système de soins de santé est en crise depuis longtemps, car nous n’avons pas assez de professionnels de la santé pour répondre à la pénurie de travailleurs dans les foyers de soins de longue durée, les résidences pour personnes âgées et la communauté, fait remarquer Nicole Blais. Nous devons sortir des sentiers battus afin de trouver des solutions pour remédier à cette pénurie constante de personnel.»

Le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences finance le projet de formation. «Comme la population de l’Ontario continue de vieillir, on estime que nous aurons besoin de 50 000 travailleurs en santé supplémentaires au cours des trois prochaines années», déclare le ministre Monte McNaughton par voie de communiqué. «C’est pourquoi «notre gouvernement investit dans des programmes avantageux pour tous, comme le programme Compagnons de soins aux séniors, qui met en contact des chercheurs d’emploi de Sudbury avec un travail gratifiant de soutien aux personnes âgées de la communauté».