le Jeudi 30 juin 2022
le Mardi 24 mai 2022 15:34 Politique

Route, santé, économie… les enjeux variés des municipalités du Nord-Est

  Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
North Bay — Les maires, les conseillers municipaux et les délégués ont retenu des informations variées et propres aux besoins de leur communauté lors du Congrès de la Fédération des municipalités du Nord de l’Ontario (FONOM). Celui-ci s’est déroulé dans une certaine ambiance électorale à North Bay du 9 au 11 mai, puisqu’on y a présenté le débat des chefs des quatre principaux partis politiques.

Pendant trois jours, les participants ont écouté des présentations portant sur la santé, l’économie, les questions autochtones, le transport et la gestion des déchets nucléaires. Les participants ont également profité d’une visite guidée des installations d’Ontario Northland et du nouveau casino de North Bay.

Le président de la FONOM et conseiller de Temiskaming Shores, Danny Whalen, a surtout retenu l’importance d’améliorer les routes provinciales de la région et de faire front commun pour mieux répondre à la crise des opioïdes et autres dépendances.

«La sécurité de nos résidents sur les routes provinciales est une préoccupation quotidienne pour les élus. Nous avons dit très clairement [au gouvernement] qu’il est le temps de passer aux actions et que nous avons eu assez de nous faire dire qu’ils ont des plans et des idées», reproche M. Whalen.

«La réalité est que des gens meurent sur nos routes et il faut essayer quelque chose. Le ministère des Transports nous dit régulièrement qu’ils prennent en considération nos suggestions. Se demander si elles vont ou ne vont pas fonctionner n’est pas une réponse.»

«On reconnait également que toutes les communautés — qu’elles soient petites ou grandes — font face aux mêmes défis en ce qui concerne le sans-abrisme, la santé mentale, la toxicomanie et les opioïdes. Ils sont étroitement liés et on ne peut pas régler un problème sans prendre en considération les autres.»

La mairesse d’East Ferris, Pauline Rochefort, et le maire de St-Charles, Paul Schoppmann, se sont plutôt intéressés aux discussions portant sur l’économie et les infrastructures.

«Certains enjeux majeurs auxquels East Ferris est confronté sont liés à la recherche de terrains commerciaux pour de nouvelles entreprises, à l’assurance d’avoir le personnel nécessaire pour faire fonctionner nos garderies agréées et au financement de la modernisation et de l’amélioration des routes», affirme Mme Rochefort.

«C’était un véritable coup de maitre que d’avoir le débat des leadeurs provinciaux dans le cadre de la conférence de la FONOM. Cela a permis de s’assurer que les questions posées et les réponses étaient sur des sujets importants pour le Nord de l’Ontario. Personnellement, j’ai trouvé d’intérêt les différentes réponses relatives aux locations à court terme, car c’est un problème actuel pour la municipalité d’East Ferris», poursuit-elle.

«La docteur Sarita Verma de l’École de médecine du Nord de l’Ontario  nous a donné des conseils pour comment à recruter des médecins. Elle nous a dit leur plan pour l’avenir d’augmenter l’offre et d’ajouter de nouveaux programmes pour la santé», mentionne M. Schoppmann. 

«Un autre sujet qui m’intéressait était les points importants pour qu’une communauté puisse être prospère. Nous avons beaucoup d’ainés à St-Charles, alors c’est important de les accommoder. Ils auront besoin d’aide pour l’entretien de cours ou leur maison. En même temps, c’est une façon de créer des emplois», dit le maire Schoppmann.