le Mercredi 29 juin 2022
le Vendredi 27 mai 2022 16:23 | mis à jour le 28 mai 2022 11:12 Économie et finances

Trois Nord-Ontariens parmi les finalistes de l’édition 2022 des Prix RelèveON

Jean-François Démoré — Photo : Courtoisie
Jean-François Démoré
Photo : Courtoisie
Grand Sudbury — L’entrepreneur sudburois Jean-François Démoré fait partie des 12 finalistes répartis dans quatre catégories des prix RelèveON 2022. Finaliste dans la catégorie Jeune entrepreneur.e. Son parcours permet de constater que la nomination est méritée.

Les deux autres finalistes sont Sierra Levesque de Kapuskasing dans la même catégorie et Nathalie Quevillon-Dussault dans la catégorie Jeune professionnel.le, une sagefemme originaire du Nord-Est et qui pratique maintenant à Thunder Bay.

«Pour moi c’est intéressant qu’on me reconnaisse comme finaliste. C’est important qu’on ait des conversations, qu’on travaille ensemble pour assurer que le succès économique, la francophonie en Ontario peuvent continuer à bien évoluer», se réjouit M. Démoré, propriétaire d’Innova Wealth.

Il reconnait que la base de ses réalisations aujourd’hui repose sur les formations dont il a bénéficié de la part de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO). «Dans n’importe quel évènement qu’on faisait, il y avait toujours un aspect de développement en leadeurship. Et il y avait la possibilité de nous connecter à différents leadeurs en français à travers la province. Cela m’a beaucoup aidé», confie-t-il au Voyageur.

Sa toute première expérience

M. Démoré a lancé sa première entreprise lorsqu’il était adolescent. Il s’agissait d’un mélange de réparation et d’enseignement de l’informatique à domicile. Il voulait s’assurer qu’un individu puisse savoir comment résoudre lui-même un problème rencontré.

«Dans le temps, il y avait très peu de services à la maison, il n’y en avait surtout pas en français. Pour moi ça a été une opportunité de réaliser que c’était un grand marché. C’est un marché qui n’est pas souvent ciblé ou très peu desservi. Ça m’a permis de diffuser mes compétences, puis mon désir de communiquer et travailler en français.»

De petite à grandes

Jean-François Démoré a créé par la suite l’entreprise NPlex Study Buddy, pour aider les étudiants qui préparaient leurs examens en naturopathie. 

Plus tard, il s’est lancé dans la conception de sites web. À l’Université Laurentienne, il a obtenu un contrat du département de commerce, en français. Il a appuyé des organismes francophones qui voulaient concevoir des sites web en français. «J’ai même aidé des enseignants francophones en commerce qui voulaient développer des sites web personnels pour partager leurs informations et leurs recherches», explique M. Démoré.

Le natif de Sudbury est également un des membres fondateurs de l’organisme à but non lucratif Marathon de Golf Sudbury, qui, dans ses cinq premières années, a réussi à prélever plus de 300 000 $ pour des organismes locaux. «L’argent reçu est resté ici, dans le Nord. Cela a eu un bel impact dans la communauté. On travaille beaucoup avec Northern Ontario families of children with cancer, NEO Kids», souligne-t-il.

La plus récente entreprise de Jean-François Démoré se spécialise en planification financière et investissement et grandit depuis quelques années. «Ce qui nous rend uniques, c’est que nous avons nos propres solutions d’investissement, au lieu de simplement revendre les produits d’autres entreprises», explique-t-il.

Conçus et organisés par le Club canadien de Toronto, les Prix RelèveON visent à reconnaitre le talent et la réussite des jeunes personnes d’affaires francophones, âgées de 40 ans ou moins, vivant et travaillant en Ontario. Cette année, les prix sont de quatre catégories : Jeune cadre, Jeune entrepreneur (e), Jeune leadeur inclusif (ve) et Jeune professionnel (le). Le 5e gala aura lieu à Toronto le 16 juin.