le Mercredi 29 juin 2022
le Lundi 30 mai 2022 11:06 | mis à jour le 30 mai 2022 11:08 Société

On veut plus de policières à Timmins

Les participantes à la campagne de recrutement du 17 mai. — Photo : Courtoisie
Les participantes à la campagne de recrutement du 17 mai.
Photo : Courtoisie
Timmins — Le Service de police de Timmins (SPT) a remarqué une diminution dans le nombre de candidates féminines au cours des dernières années. Elle a donc organisé une première campagne de recrutement pour encourager davantage de femmes à devenir policières le 17 mai.

«Cela peut faire partie d’un problème systémique plus large où la police en général n’est plus considérée par les femmes comme étant une carrière viable», explique le directeur des communications du SPT, Marc Depatie.

Tenue dans le cadre de la Semaine nationale de la police, la campagne, «Women in policing» a fait en sorte que des femmes policières et membres du personnel sont entrées en contact avec des candidates potentielles pour expliquer en détail «comment le perfectionnement professionnel et les réalisations en milieu de travail n’ont pas à se faire au détriment de la négligence des obligations familiales ou parentales», dit M. Depatie. 

«Les femmes sont une ressource humaine précieuse qui peut facilement appliquer leurs compétences et leur éthique de travail dans une carrière avec  notre service de police ici à Timmins», ajoute-t-il.

Le directeur des communications mentionne que la réponse à l’interne a été «très enthousiaste et positive». Une vingtaine de membres de l’équipe étaient sur place. La sergente Lorne Yee avait la tâche de démystifier le processus d’embauche de la police.