le Mercredi 29 juin 2022
le Jeudi 2 juin 2022 14:08 | mis à jour le 2 juin 2022 14:09 Économie et finances

Prix d’excellence pour une jeune entrepreneure francophone de Timmins

Joelle Charbonneau — Photo : Capture d’écran de la remise des prix
Joelle Charbonneau
Photo : Capture d’écran de la remise des prix
Timmins — Joelle Charbonneau a remporté le Prix de jeune leadeur lors de la cérémonie Nova des prix d’excellence en affaires de la Chambre de commerce de Timmins du 13 mai. «Je suis vraiment honoré», dit-elle.

En poste depuis seulement quatre mois, la francophone de Timmins raconte comment elle s’est retrouvée propriétaire d’une entreprise de métiers, Joelle’s Technical Resources & Custom Works Inc., un secteur bien différent de ses études postsecondaires. 

Mme Charbonneau est diplômée dans le domaine des systèmes informatiques géographiques. «Je voulais me lancer dans l’exploration ou dans la géologie au début», dit-elle. 

Elle a pu se trouver un poste assez rapidement dans le domaine de l’exploration minière à Cochrane après ses études. «Durant ce temps, mon père a commencé son entreprise qui s’appelait John’s Torch Repair and Custom Works», explique-t-elle. 

Elle était heureuse du succès de son père. «Il a commencé seul. Tranquillement, mais pas vite il avait 50 ou 60 employés, dit-elle. Mais j’ai remarqué après un certain temps qu’il commençait à manquer de personnel.»

Mme Charbonneau a décidé de quitter son poste à Cochrane dans l’objectif de retourner à Timmins pour travailler pour son père. «J’ai ensuite travaillé vraiment fort pendant 7 ans pour me rendre vraiment experte en santé et sécurité», indique-t-elle. 

Au cours de son séjour, elle a remarqué que l’entreprise se développait rapidement et elle a voulu se certifier davantage pour progresser dans le domaine. Ainsi, Mme Charbonneau s’est inscrite au Northern College pour suivre le programme de formation des mécaniciens de chantier, qu’elle vient de terminer cette année. Elle a ensuite acheté les actifs de l’entreprise de son père pour créer la sienne, Joelle’s Technical Resources & Custom Works. 

Avec environ 35 employés, Mme Charbonneau est fière de son modèle d’entreprise en cette période difficile pour trouver des travailleurs dans les métiers. «Nous engageons plusieurs jeunes qui n’ont pas beaucoup d’expérience et on les place avec ceux qui en ont beaucoup. Donc nous essayons de surmonter l’obstacle d’accès à la main-d’œuvre avec un nouveau modèle d’entreprise», explique-t-elle.