le Mercredi 29 juin 2022
le Vendredi 10 juin 2022 11:34 Santé

Levée du port du masque dans l’autobus et à l’hôpital dès samedi en Ontario

  Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
Ontario — Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les hôpitaux et les transports en commun dès samedi en Ontario, a confirmé la province, mercredi après-midi.

Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr Kieran Moore, a confirmé mercredi que l’exigence de porter un masque dans la plupart des milieux jugés à haut risque, soit les hôpitaux, les transports en commun, les refuges et les établissements de vie collective, sera levée le 11 juin.

Cela exclut toutefois les foyers de soins de longue durée et les maisons de retraite de la province.

L’exigence de porter un masque ou un couvre-visage dans les milieux jugés à haut risque devait initialement être levée le 27 avril, mais la province avait décidé de changer son fusil d’épaule et de prolonger l’échéance au 11 juin.

Cette décision avait été prise en fonction des recommandations du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr Kieran Moore.

En conférence de presse le 11 avril dernier, le Dr Moore avait indiqué que le port obligatoire du masque dans les lieux plus à risque au-delà du 27 avril «a du sens».

C’était la dernière conférence de presse du Dr Moore. 

Dans un communiqué envoyé aux médias mercredi, le médecin hygiéniste en chef indique qu’il recommande toujours le port du masque dans des lieux de vie collective à risque élevé comme les refuges et les foyers collectifs. 

Rappelons que l’exigence de porter le masque a été partiellement levée, le 21 mars, notamment dans les commerces, dans les écoles et dans la plupart des lieux publics de la province.

«Leurs propres politiques»

Le ministère de la Santé affirme que «les organisations peuvent mettre en œuvre leurs propres politiques» liées au port du masque. 

«Les Ontariennes et Ontariens doivent continuer à porter un masque s’ils estiment que cela leur convient, s’ils présentent un risque élevé de maladie grave, s’ils se remettent de la COVID-19, s’ils présentent des symptômes du virus ou s’ils sont en contact étroit avec une personne atteinte de la COVID‑19.»

Le Dr Moore juge que l’Ontario a fait des «progrès considérables dans la lutte contre la pandémie de COVID-19».

Il rappelle que les personnes qui sont malades devraient rester à la maison et il insiste pour conseiller à la population de se faire vacciner et de recevoir leur dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 s’ils y sont admissibles. 

«La province continuera de surveiller tout changement important, y compris tout nouveau variant préoccupant, afin de s’assurer que nous adaptons notre intervention pour protéger la santé et la sécurité de toute la population ontarienne.»