le Mercredi 29 juin 2022
le Lundi 20 juin 2022 1:21 Économie et finances

Une deuxième vie pour une usine de fabrication

L’usine de Wawa OSB Inc. — Photo : Courtoisie
L’usine de Wawa OSB Inc.
Photo : Courtoisie
Wawa — Les dirigeants de l’entreprise Wawa OSB Inc. vont de l’avant avec la relance d’une usine de fabrication de panneaux de particules orientées dans la région du lac Supérieur. Ils ont tenu une rencontre citoyenne au centre communautaire Michipicoten Memorial le 6 juin pour répondre aux questions des résidents et tisser des liens dans la municipalité.

La compagnie va remettre en marche l’ancien moulin transformé en usine de granulées de bois d’ici l’automne 2023.

Des investissements de 190 millions $ — dont 15 millions $ provenant du gouvernement de l’Ontario — vont permettre à l’entreprise de fabriquer un produit dérivé du bois surtout utilisé dans la construction pour les planchers, les murs et les toits. Quelque 140 emplois directs devraient être créés à Wawa.

La vice-présidente de Wawa OSB Inc., Yolaine Rousseau, explique que la communauté est très bien placée pour accueillir une usine de ce type. «C’est toujours l’approvisionnement qui est au cœur de la possibilité d’une usine. En analysant les possibilités en Ontario, on a vu l’option de Wawa qui a plusieurs avantages, dont avoir des volumes de bois disponibles dans les environs [ce qui est super important], mais aussi que c’est une usine qui existe déjà», explique Mme Rousseau.

«Les bâtiments sont déjà là et il y a certains équipements qui sont déjà en place. Ça fait en sorte que c’est un projet qui peut être en fonction beaucoup plus rapidement. C’est pour ces raisons-là principalement qu’on se tourne vers le projet de relance de l’usine OSB à Wawa.»

L’équipe de direction de Wawa OSB Inc.

Photo : Courtoisie

Au cours des prochains mois, les gestionnaires devront finaliser leurs commandes de machines et de pièces pour compléter le réaménagement de l’usine. L’embauche d’une main-d’œuvre pourrait toutefois être plus compliquée dans un marché du travail hautement compétitif. 

«On a beaucoup d’emplois à combler, mais c’est la même réalité pour tout le monde», reconnait la vice-présidente de Wawa OSB Inc. «On va avoir de beaux emplois bien payés à l’usine. Wawa c’est une belle région pour les personnes qui aiment le plein air. On a bien hâte de démarrer le projet et on est bien confiant de la réussite et de la pérennité de l’usine et des retombés économiques pour la région.»

La grande majorité de la main-d’œuvre sera en poste de trois à six mois avant le démarrage de l’usine.