le Samedi 20 août 2022
le Vendredi 24 juin 2022 10:03 | mis à jour le 24 juin 2022 10:09 Arts et culture

Wilfred LeBouthillier à la barre du grand spectacle Tout pour la musique

Wilfred LeBouthilier animera Tout pour la musique le 24 juin.  — Photo : Courtoisie
Wilfred LeBouthilier animera Tout pour la musique le 24 juin.
Photo : Courtoisie
Canada – L’auteur-compositeur-interprète acadien Wilfred LeBouthillier sera l’animateur de la grande fête musicale francophone pancanadienne, Tout pour la musique, qui sera diffusée sur les ondes d’Unis TV ce vendredi 24 juin, fête de la Saint-Jean-Baptiste.

Contenu commandité par la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures

Même si Wilfred LeBouthillier s’est fait connaitre en 2003 en remportant la première édition de Star Académie, l’artiste originaire de Tracadie, au Nouveau-Brunswick, fera ses premières armes comme animateur lors de la quatrième édition de Tout pour la musique, qui aura lieu en direct sur la scène du Centre National de Musique de Calgary (à guichet fermé) et qui sera diffusé à compter de 20 h (HAR).

Près d’une quinzaine d’artistes provenant de tous les coins de la francophonie canadienne prendront part à ce spectacle. Organisé par la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures, l’évènement vise à susciter la fierté et la solidarité de tous les Canadiens et Canadiennes envers la francophonie du pays.

Wilfred LeBouthillier a bien voulu nous raconter l’importance de ce spectacle ainsi que nous parler de ses projets personnels, lui qui célèbrera l’an prochain ses 20 ans de carrière.

Consultez le site Web de Tout pour la musique

Wilfred LeBouthilier animera Tout pour la musique le 24 juin.

Photo : Courtoisie)

À quel genre de spectacle peut-on s’attendre?

Je trouve ça plaisant comme spectacle. Les artistes qui seront là représentent quasiment le Canada au complet. On est habitué à des contextes où, quand on célèbre par exemple la fête des Acadiens, bien on est tout un groupe d’Acadiens. Quand le Québec fête la Saint-Jean-Baptiste, c’est québécois. Mais c’est rare qu’on célèbre la francophonie canadienne puis que la francophonie canadienne soit représentée. Ça va donner un spectacle plein de couleurs puis fort intéressant.

Les francophones du pays, on est tous dans notre petite solitude. Chaque province a son petit réseau. Comme nous, ce qui se passe comme musique au Nouveau-Brunswick, c’est différent. Ce qui se passe au Québec, c’est différent. Donc de faire un spectacle avec toutes ces petites solitudes-là qui sont réunies dans un même but, c’est quand même intéressant.

Est-ce que c’est également une occasion de faire connaitre au Québec ce qui se passe dans le reste du Canada francophone?

Il y a beaucoup de Québécois qui ne savent même pas que la Saint-Jean-Baptiste est célébrée ailleurs qu’au Québec, parce que c’est leur fête nationale. Je pense que c’est juste en Acadie qu’on ne célèbre pas beaucoup la Saint-Jean-Baptiste parce qu’on fête plutôt le 15 aout.

Mais partout ailleurs au Canada – j’ai déjà fait des spectacles de la Saint-Jean en Ontario, par exemple. C’est la fête des francophones et non seulement la fête nationale du Québec. Il y a toujours des Québécois qui sont surpris d’apprendre ça, puis certains disent : ben là, pourquoi ils célèbrent la fête du Québec?

Artistes invités à Tout pour la musique

Corneille
Wilfred LeBouthillier
Martha Wainwright
Missy D
Dans l’shed
Matiu
Danny Boudreau
Paul Cournoyer
LGS
Sophie Villeneuve
Arthur Comeau
Alpha Toshineza
Le R Premier
Maggie Savoie

En même temps, chaque région du pays peut aussi découvrir la musique des autres régions.

Oui. En fait, je m’en vais animer cette soirée-là, puis il y a des noms d’artistes que j’avais jamais entendus. Je vais les découvrir moi aussi. Ça prouve qu’on est tous dans nos petites solitudes dans ce grand pays-là.

Du côté carrière, quels sont vos projets en cours?

Ma carrière solo est un peu mise de côté pour donner la priorité à la préparation d’un prochain album avec les Gars du Nord. On est en pleine écriture de chansons ces temps-ci. On vise de sortir l’album au début de 2023.

Ça va être très différent de ce qu’on a enregistré jusqu’ici, qui était uniquement des chansons de Noël. On avait beaucoup de demandes pour des spectacles lors des festivals ou d’évènements qui n’avaient pas lieu pendant le temps des Fêtes. Mais nous, c’est juste ça qu’on faisait; on avait seulement un spectacle de Noël de monté. Ce qui fait que, souvent, on ne pouvait pas accepter ces demandes-là.

Les Gars du Nord, on est tous des compositeurs, donc on veut pas être un cover band non plus. Tant qu’à avoir un groupe, on veut écrire nos propres chansons. On veut chanter nos chansons. On va sortir un extrait cet automne.

Ça sera un défi de continuer la carrière solo si les Gars du Nord prennent de l’ampleur?

Il y a toujours moyen de faire deux projets en même temps. On a tous des projets solos à gauche puis à droite. Mais on est nos propres patrons. On est nos propres producteurs. On décide de tout nous-mêmes. C’est plus facile. On fait nos horaires nous-mêmes.

De mon côté, j’écris des tounes. Je suis tout le temps à l’écriture de mon projet solo. L’an prochain, ce sera mes 20 ans de carrière. J’aurai quelque chose qui va souligner ça.

Le spectacle Tout pour la musique sera présenté le 24 juin à 20h (HAR) en direct du studio Bell du Centre National de Musique de Calgary, sur Unis TV

Ne manquez rien de ce que nous publions sur le site.

Le Voyageur offre une vue d’ensemble de la francophonie et de la vie dans le Nord-Est de l’Ontario.