le Mardi 9 août 2022
le Mardi 12 juillet 2022 16:23 Environnement

10 millions d’arbres plantés à Sudbury

Justin Trudeau et Dre Jane Goodall plantent le 10 millionième arbre du reverdissement de Sudbury. — Photo : Philippe Mathieu
Justin Trudeau et Dre Jane Goodall plantent le 10 millionième arbre du reverdissement de Sudbury.
Photo : Philippe Mathieu
Grand Sudbury — Le dix-millionième arbre des efforts de reverdissement entrepris il y a plus de quarante ans dans le Grand Sudbury a été planté la semaine dernière. Pour célébrer l’évènement, la ville a accueilli des invités de marque : le premier ministre Justin Trudeau et l’éthologue britannique Dre Jane Goodall.

L’évènement s’est déroulé au pavillon William Bell du parc Bell. Le ministre de l’Environnement et du changement climatique, Steven Guilbeault, la députée fédérale de Sudbury, Viviane Lapointe, le député fédéral de Nickel Belt, Marc Serré et le maire du Grand Sudbury, Brian Bigger étaient également présents. 

«J’ai grandi dans les années 1960 dans le Nouveau Sudbury, dans un quartier où je jouais sur les montagnes. C’était ma zone à explorer à Sudbury, raconte le maire Bigger. Qui aurait pu imaginer qu’en l’espace d’une seule génération, soit environ 40 ans, nous transformerions notre ville en un centre d’innovation et de valorisation de l’environnement.»

Le maire a souligné que le programme, qui a débuté en 1978, a permis de récupérer environ 80 000 hectares de terres touchées et plus de 3400 hectares de terres stériles ont été traités avec du calcaire agricole concassé, en plus des 10 millions d’arbres plantés.

Le travail n’est cependant pas terminé. «Nous avons encore plus de 30 000 hectares de terres qui ne sont pas encore restaurées. Imaginez seulement à quoi ressemblera notre ville dans quelques décennies.»

Le premier ministre Justin Trudeau souligne l’étape majeure des efforts de reverdissement. «L’espoir et l’action sont les seuls moyens d’avancer. […] Un excellent exemple de cela est les dix millions d’arbres plantés à Sudbury. Planter des arbres, ce n’est pas seulement planter des semis, c’est aussi planter de l’espoir. […] Mais bien sûr, ce que vous avez accompli ici à Sudbury, c’est un exemple pour tout le Canada», dit-il.

Dre Jane Goodall, le premier ministre du Canada Justin Trudeau et le maire du Grand Sudbury Brian Bigger.

Photos : Philippe Mathieu

L’environnementaliste Jane Goodall a été la première à étudier les chimpanzés à l’état sauvage. Elle a démontré à quel point le comportement des chimpanzés était similaire à celui des humains et a contribué à démontrer l’étroite relation évolutive entre les deux espèces. 

«C’est ma deuxième ou troisième visite à Sudbury. Je me souviens être venu ici il y a plus de 20 ans, alors que le programme de reverdissement fonctionnait déjà, qu’on plantait des arbres et qu’on relâchait des poissons dans un ruisseau qui avait été très pollué», dit-elle. 

«Je félicite pleinement les gens de Sudbury qui ont pris part à cet effort de reverdissement et qui s’en soucient. […] Ce programme me donne beaucoup d’espoir parce que ces jeunes sont en train de changer le monde, et beaucoup d’entre eux sont ici même à Sudbury.»

Trois photos prises de la même région près de Coniston en 1981, 2008 et 2018.

Photos : Ville du Grand Sudbury