le Samedi 20 août 2022
le Jeudi 14 juillet 2022 14:44 | mis à jour le 14 juillet 2022 14:45 Économie et finances

De nouveaux logements abordables à l’horizon

  Image : Capture d'écran
Image : Capture d'écran
Cochrane – Le Conseil d’administration des services sociaux du district de Cochrane (CASSDC) va de l’avant avec la construction de nouveaux logements abordables à Cochrane. Au cours des prochains mois, un édifice de six unités résidentielles sera érigé sur un terrain vacant au centre-ville – à l’intersection de la 4e rue et de la 4e avenue.

Cochrane, comme plusieurs collectivités nord-ontariennes, se retrouve avec une sérieuse pénurie de logements abordables. De nombreuses personnes en besoin doivent parfois attendre une période de temps considérable avant d’avoir accès à une habitation.

L’ajout de six unités va entre autres permettre de réduire les délais pour ceux qui ne parviennent pas à se trouver une résidence à l’intérieur des limites municipales.

«La demande à Cochrane pour ce type de logement est grande et évidente. On travaille vraiment avec une liste d’attente qu’on a déjà en place depuis des années. Ça va nous permettre de remplir des logements quand même assez rapidement», explique le directeur du projet de logement du CASSDC, Antoine Vézina.

«On veut toujours essayer de réinvestir et d’injecter de la nouvelle vie dans des centres-ville. On trouvait que c’était un bon emplacement pour cette nouvelle construction.»

Depuis déjà quelques années, le CASSDC travaille de près avec ses partenaires pour concrétiser le projet. Le regroupement a entre autres été en mesure d’acheter le terrain à bon prix et obtenir du financement pour la construction.

«On est très satisfait des partenariats avec plusieurs intervenants. Certains sont des fournisseurs de logements à but non lucratif à Cochrane. D’autres intervenants viennent de l’extérieur», indique M. Vézina.

«Comme on sait dans l’environnement présent, ce n’est pas facile. Il y a des défis dans la nouvelle construction. Avec ces octrois-là et les différents intervenants, c’est vraiment ça qui permet le projet de procéder et d’être complété.»

Les locataires pourraient déménager dans leur nouvelle résidence dès le mois d’octobre.