le Samedi 20 août 2022
le Lundi 18 juillet 2022 15:28 Société

Nouvelles lumières sur les autobus scolaires

  Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
Ontario — De nouvelles lumières jaunes seront installées au fil de l’été sur les autobus scolaires en Ontario. Ces lumières clignotantes annonceront que l’autobus scolaire est sur le point de s’arrêter, donnant ainsi aux conducteurs un avertissement plus long qu’ils doivent s’arrêter.

La modification trouve son origine dans le Nipissing. «Il y a environ un an, nous avons lancé une pétition dans la ville de North Bay et la région de Mattawa pour inciter le gouvernement à apporter ces changements, dit le directeur de la campagne Let’s Remember Adam, Pierre Ranger. Nous avons remis cette pétition à Vic Fedeli qui l’a ensuite transmise [au député] Mike Harris.»

Le projet de loi 246 pour des autobus scolaires plus sécuritaires a été proposé par le député de Kitchener-Conestoga, Mike Harris, puis sanctionné le 12 mai 2021. 

«J’étais très heureuse d’entendre les nouvelles. Ça fait des années qu’on essaie de démontrer l’importance de ces lumières-là», dit la directrice générale du Consortium de services aux élèves de Sudbury. 

Dorénavant, chaque autobus aura deux lumières rouges et deux lumières jaunes à l’avant et à l’arrière. Le ministère des Transports exige que chaque autobus acheté en Ontario après le 1er janvier 2005 ait huit feux de signalisation au plafond.

«Ça va faire une grande différence pour les automobilistes et les jeunes qui traversent la route», souligne Mme Boucher. On estime que la modification des lumières va affecter environ 400 autobus dans le Grand Sudbury.

La province de l’Ontario est la dernière province au Canada à exiger l’installation des lumières jaunes. «Nous sommes super contents de savoir que ces autobus vont rejoindre le reste de l’Amérique du Nord et qu’ils seront plus sécuritaires pour tous», dit Pierre Ranger.

Selon l’organisme Let’s Remember Adam, environ 30 000 véhicules dépassent illégalement un autobus scolaire chaque jour de l’année scolaire en Ontario. Cela peut se traduire par une amende de 400 $ à 2000 $ et six points d’inaptitude pour une première infraction.

Let’s Remember Adam continue à demander un plus haut niveau de sécurité pour les autobus scolaires de l’Ontario. Leur site internet affiche présentement un campagne qui demande l’installation de caméras sur le bras d’arrêt des autobus scolaires. Ces caméras permettraient d’identifier les conducteurs fautifs et ont un effet dissuasif.