le Samedi 20 août 2022
le Jeudi 28 juillet 2022 22:18 Arts et culture

Sortir des sentiers pour rire en chanter

Stef Paquette flanqué des violonistes Cristina Masotti et Melissa Schaak de l’Orchestre symphonique de Sudbury donne un avant-gout du spectacle du 25 septembre. — Photo : Julien Cayouette
Stef Paquette flanqué des violonistes Cristina Masotti et Melissa Schaak de l’Orchestre symphonique de Sudbury donne un avant-gout du spectacle du 25 septembre.
Photo : Julien Cayouette
Grand Sudbury — La Slague promet une saison alliant artistes établis, nouveautés éclectiques locales et surprises. La première saison entièrement présentée à la Place des Arts contribue à la fébrilité d’une équipe renouvelée et ils espèrent que cette fébrilité sera contagieuse pour le public.

Le directeur artistique sortant, Stéphane Gauthier, concède que la saison a été difficile à organiser. Avec la reprise des activités artistiques, tous les diffuseurs se précipitent sur les artistes disponibles. 

Comme par le passé, le French Fest démarrera la saison. Même si l’artiste pour le grand spectacle du 25 septembre est bien connu, il présentera un spectacle tout à fait inédit. Stef Paquette sera accompagné sur scène par sept musiciens de l’Orchestre symphonique de Sudbury et du chef d’orchestre de Timmins, Joshua Woods. Douze de ses compositions seront adaptées par les compositeurs-arrangeurs franco-ontariens Alex Millaire, Luc Martin et Victor Herbiet. 

Le French Fest s’étalera en fait sur quatre jours, du 22 au 25 septembre. En plus du spectacle ci-dessus, il y aura un spectacle autochtone de la série Vérité et chansons, la visite de la chanteuse montante Malika Tirolien et un spectacle de danse et chansons pour rendre hommage à l’artiste américano-canadienne, Lhasa de Sela, décédée en 2010.

Trois grands noms de la chanson québécoise passeront par La Slague cette saison. Le premier sera Vincent Vallières le 28 octobre. Il explorera ses 20 ans de carrière et ses sept albums au cours d’une soirée qui sera rassembleuse, vivante et authentique.

Marc Hervieux prévoit une tournée dans le Nord de l’Ontario depuis 2020. Il devrait enfin pouvoir venir faire un tour en 2022-2023. En plus des arrêts à Hearst, Kapuskasing et Timmins en septembre, le ténor sera à Sudbury le 4 mars 2023. Accompagné par un pianiste, il chantera des classiques dans plusieurs langues.

La grande Luce Dufault clôturera la saison le 15 avril 2023. La voix chaude de la chanteuse originaire d’Orléans créera une atmosphère très particulière dans la Grande salle de la Place des Arts. Elle chantera les pièce de son 10e album et ses succès.

Juste avant la pandémie, VACHES, the musical produit dans l’Est de l’Ontario avait fait sensation à Contact Ontarois. La comédie musicale sera enfin présentée à Sudbury le 10 décembre en collaboration avec le Théâtre du Nouvel-Ontario. «Très librement inspirée d’une histoire vraie, VACHES, the Musical raconte comment Jean, un agriculteur, tentera de sauver d’une mort certaine des centaines de vaches malgré les obstacles.»

La nouvelle directrice artistique de La Slague aux côtés du directeur sortant, Stéphanie Dupuis et Stéphane Gauthier.

Juste pour rire

Plusieurs spectacles d’humour attendent les Sudburois cette saison. Le premier sera La veillée des éveillés. On promet une soirée franco-ontarienne aux allures de festival d’improvisation le 19 octobre avec Improtéine, Jonathan Dion et Evelyne Roy-Molgat.

Le 16 décembre, Cathy Gauthier devait être à Sudbury. Mais La Slague a appris à la dernière minute que cet arrêt de sa tournée était annulé. La date reste pour un spectacle d’humour, mais l’humoriste en question sera donc à déterminer. 

La dernière blague est gardée secrète pour le moment. Il y aura un spectacle Juste pour rire le 2 mars, mais il faudra attendre pour les détails.

La foule présente pour le lancement de la saison de La Slague de 2022-2023.

Des surprises

En plus des spectacles d’humour aux artistes inconnus, il y aura quelques autres surprises au cours de la saison. La première, un spectacle pendant la Semaine nationale de l’immigration francophone. Les artistes ne sont pas encore annoncés, seulement le thème qui rejoint celui de la Semaine : Nos traditions, notre avenir.

Deux autres dates ont été confirmées sans plus de détails : la Nuit émergente du 18 au 20 mai 2023; «Ça va déborder de la chanson», annonce la nouvelle directrice artistique de La Slague, Stéphanie Dupuis. Il y aura aussi un quelque chose pour la St-Jean 2023.

Artistes en résidence

La Slague fera une place toute spéciale à deux jeunes autrices-compositrices-interprètes du Grand Sudbury au cours de l’année. 

Martine Fortin a fait le tour de plusieurs concours en Ontario et au Québec. Elle sera appuyée par La Slague pour la production de son premier album, qui alliera la musique folk, alternative et soul.

Avec déjà un album EP trilingue en poche, Aurel (alias Cecilia-Aurel Rodriguez-Beaudoin) poursuivra ses explorations musicales dans son projet Soundscape of Sudbury au cours de l’année avec La Slague.

Martine Fortin et Aurel seront les artistes en résidence de La Slague pour 2022-2023.

Participez selon vos moyens

Les billets pour les spectacles annoncés sont en vente en plus du forfait pour les trois spectacles d’humour.

La Slague conserve sa formule de montant variable pour les billets de ses spectacles. Ceux qui peuvent payer plus pour soutenir l’organisme peuvent le faire. Ceux qui ont moins les moyens, mais tiennent absolument à voir un ou une des artistes pourront aussi avoir accès à la salle.