le Samedi 20 août 2022
le Jeudi 4 août 2022 10:38 Chroniques et blogues

Les meilleurs souvenirs d’enfance

  Photo : Courtoisie
Photo : Courtoisie
L’enfance, une période critique pour le développement de la confiance en soi. Pensez à votre souvenir d’enfance préféré… Où étiez-vous? Comment vous sentiez-vous? Quels étaient les bruits, les odeurs? Quel était le rôle des adultes dans le jeu?

Si je fais le tour des souvenirs d’enfance au sein d’un groupe de personnes, j’imagine que la plupart des souvenirs qui viennent à l’idée ne sont pas des jeux dirigés, des jouets en plastique ou regarder la télé. La plupart du temps, nos meilleurs souvenirs se passent à l’extérieur, en nature ou dans des périodes de jeu libre. De longues périodes à explorer, à imaginer et à inventer des jeux avec des matériaux divers. Des après-midis ensoleillés à la plage, en famille, à bâtir des châteaux de sable, à faire la cuisine avec un grand-parent ou de longue journée à jouer dans le bois avec des amis et revenir couverts de boue. 

Ce sont les souvenirs des relations qui restent en mémoire. Les relations avec les gens qui nous entourent, avec notre environnement et avec les matériaux. Souvent, ces expériences mémorables sont associées à un sentiment d’indépendance, de liberté et de confiance en soi.

Le jeu libre et aventureux permet à l’enfant d’évaluer des risques, de tester des hypothèses et de développer des habiletés.

Plusieurs types de jeu aventureux ont été identifiés dans le domaine de la petite enfance : l’exploration des hauteurs et de la vitesse, l’exploration des éléments naturels tels que le feu, l’eau et les falaises, l’exploration avec de vrais outils et des matériaux polyvalents, ainsi que la disparition, les chutes et les culbutes.

Dans le cadre du projet Amusons nous à l’extérieur (financé par la Fondation Trillium de l’Ontario), certains centres éducatifs francophones de la province ont eu l’occasion de vivre une journée d’expérience de jeu libre et aventureux organisée et offerte par l’AFÉSEO. Cette formation a comme objectif d’offrir des expériences variées aux enfants pour augmenter le jeu libre et actif à l’extérieur, tout en accompagnant le personnel éducateur et les familles à le favoriser. 

Le 10 juin, le centre éducatif à la petite enfance Nos enfants, notre avenir (situé à l’École St-Paul à Lively) a accueilli l’équipe de facilitation dans ses aires de jeu. Plusieurs invitations d’apprentissage ont été installées dans la cour extérieure. Aucun jouet traditionnel n’a été utilisé. Nous avons mis à la disposition des enfants des matériaux tels que des marteaux, du bois, des tuyaux de toutes sortes, des éléments naturels tels que des fleurs, de l’herbe sèche, des cordes et des articles de cuisine dans le bac à sable.

Photo : Courtoisie

De plus, les enfants avaient accès à plusieurs matériaux d’art et de jardinage. Le personnel éducateur ainsi que les parents ont été encouragés à appuyer l’exploration avec des questions ouvertes et à s’intégrer au jeu de l’enfant sans le diriger. 

«J’ai vraiment aimé la journée d’expérience, ça me ramène à mon enfance, quand on n’avait pas peur de se salir et de jouer dans la boue. Voir les enfants ne pas avoir peur de se salir, c’est vraiment beau. Ils sont beaucoup plus engagés… Le jeu salissant, aventureux et extérieur est important, ça construit leur estime de soi, ils sont plus engagés, il y a plus de sourires et beaucoup moins de “chicanes”. Nous apprenons tous avec des essais et erreurs. Les enfants apprennent ce qui tache, ce qui ne tache pas le linge, comment prendre des risques et utiliser de vrais outils en sécurité. C’est beau à voir.»

— Stéphanie Rose, éducatrice parascolaire, Nos enfants, notre avenir

« Tellement excitant et intéressant de voir les enfants pouvoir librement se promener et découvrir… L’équipement utilisé est incroyable, c’est toutes des choses faciles à trouver que, parfois, on ne pense pas à utiliser auprès des enfants. C’est spécial de voir comment l’imagination et l’inspiration ressortent des enfants à cause des choses qui les entourent. Les laisser libres de créer, c’est super de voir!»

Julie Punkenen, enseignante de maternelle-jardin, École St-Paul de  Lively

«C’était la meilleure journée d’école ’’ever.’’ J’ai aimé jouer dans l’eau et le sable avec mes amis et faire des lacs. »

— Lincoln Fudge, élève de jardin

Les enfants ont joué pendant des heures. Les adultes prenaient souvent le rôle de coapprenants en aidant des enfants qui, pour la première fois, utilisaient un marteau ou encourageaient un groupe qui travaillait ensemble à transporter un gros bac rempli d’eau à l’autre bout du terrain de jeu. La confiance s’est bâtie et les relations sont devenues plus solides. 

Les meilleurs souvenirs d’enfance sont créés lors de journées comme celle-ci. Le jeu libre, aventureux et extérieur offre de nombreux avantages, non seulement aux enfants, mais aussi aux adultes. 

On se donne rendez-vous à l’extérieur pour créer de meilleurs souvenirs d’adultes?

Photo : Courtoisie