le Mercredi 28 septembre 2022
le Lundi 15 août 2022 22:51 | mis à jour le 15 août 2022 22:53 Arts et culture

Le besoin d’échanger

  Photo : Julien Cayouette
Photo : Julien Cayouette
Sudbury — Le premier festival Culture Matrix a rempli les attentes de ses organisateurs. À quelques heures des spectacles musicaux en soirée à la Place des Arts le 13 aout, il restait à peine 10 billets disponibles. Signe encourageant pour un évènement que l’on veut annuel.

L’objectif du festival organisé par Les vies noires comptent Sudbury N’Swakamok (Black Lives matter) est le rassemblement de la communauté dans toute sa diversité. «C’est un festival en nos termes», lance une des membres du comité organisateur, Elsa Symbagoye. «Quelque chose qu’on ne voit pas souvent dans le Nord. On voulait voir des artistes qui nous ressemblent. C’est pour avoir du plaisirs.»

La petite foule diversifiée avait accès à un kiosque de Myths and mirrors et Access Sudbury en plus de quelques vendeurs locaux sur la rue Durham samedi après-midi. Le festival Up Here a offert un appui logistique et une partie de leur équipement pour le nouveau festival.

Le Carrefour francophone était de la partie au premier festival Culture Matrix avec un coin pour faire de l’art et se détendre en faisant de nouvelles rencontres.

Photo : Julien Cayouette