le Mercredi 28 septembre 2022
le Mercredi 17 août 2022 16:46 Francophonie

Diminution du poids des francophones en Ontario

  Capture d'écran : https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2021/
Capture d'écran : https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2021/
Nord de l’Ontario — La langue française a connu un recul en termes de proportion au Canada et en Ontario entre 2016 et 2021. Les données sur la langue du recensement de 2021, présenté le 17 aout par Statistique Canada, démontrent une augmentation des nombres, mais une diminution du poids. De plus, les changements dans le questionnaire rendent difficile une comparaison régionale.

Selon Statistiques Canada, la question n’est pas que le nombre de locuteurs français diminue au pays. Au contraire, leur nombre est passé de 7,7 à 7,8 millions entre 2016 et 2021. Il est plutôt question d’une augmentation plus rapide de l’anglais et d’autres langues. Entre autres parce que l’anglais est adopté par une plus grande partie des nouveaux arrivants qui n’ont ni l’anglais ni le français comme langue maternelle; 80,6 % en croissance de 5,2 % contre 6,1 %, en croissance de 1,6 %. 

S’ajoute à cela une proportion grandissante de gens qui ne parlent ni anglais ni français à la maison.

«La plupart des indicateurs de l’évolution du français au Canada suivent cette même tendance : hausse en nombres absolus et baisse en pourcentage de la population, le nombre de locuteurs d’autres langues augmentant proportionnellement plus rapidement», écrit Statistique Canada.

Ce changement se reflète dans les données sur la langue prédominante à la maison. Il y a maintenant 7 millions de Canadiens qui utilisent le français par rapport à 6,9 millions en 2016. Cette petite augmentation se traduit tout de même en perte de représentativité, avec 19,2 % au lieu de 20 % de la population canadienne qui utilise le français de façon plus importante à la maison.

En Ontario, le pourcentage de la population ayant le français comme première langue officielle parlée est passé de 3.8 % en 2016 à 3.4 % en 2021.

Le bilinguisme anglais-français suit une tendance similaire à l’extérieur du Québec. Il y a 53 000 personnes bilingues de plus, mais représentent 9,5 % de la population, comparativement au 9,8 % en 2016. La proportion est cependant restée stable autour de 18 % dans le tout Canada, car la proportion de personnes bilingues a augmenté au Québec.

Une comparaison régionale devra attendre

Comparer les données régionales de la langue utilisée à la maison est difficile. La façon dont Statistique Canada a posé ces questions en 2021 semble avoir créé une diminution plus importante de la proportion des francophones, du moins dans les outils de visualisation en ligne.

Nous allons demander plus de détails à Statistique Canada avant de vous présenter quelques chiffres que ce soit. Nous espérons avoir une réponse dans l’édition du 24 aout du Voyageur.

Langues autochtones

Le recensement a permis de constater que 183 000 personnes parlent une langue autochtone à la maison au moins régulièrement. De plus, 243 000 personnes se disent capables de soutenir une conversation dans une langue autochtone. Un reflet de la reprise de l’enseignement de ces langues selon Statistique Canada. 

Il y a plus de 70 langues autochtones au pays; les langues ojibwées sont les plus courantes en Ontario.