le Mercredi 28 septembre 2022
le Mercredi 24 août 2022 14:15 | mis à jour le 24 août 2022 14:16 Économie et finances

100 millions $ sous terre pour l’univers

La ministre Francois-Philippe Champagne, la directrice générale de l’institut SNOLAB, Jodi Cooley, la députée fédérale de Sudbury, Viviane Lapointe, le directeur intérimaire de SNOLAB , Clarence Virtue, et le député fédéral de Nickel Belt, Marc Serre.  — Photo : Courtoisie
La ministre Francois-Philippe Champagne, la directrice générale de l’institut SNOLAB, Jodi Cooley, la députée fédérale de Sudbury, Viviane Lapointe, le directeur intérimaire de SNOLAB , Clarence Virtue, et le député fédéral de Nickel Belt, Marc Serre.
Photo : Courtoisie
Grand Sudbury — SNOLAB recevra 102 millions $ afin de poursuivre ses recherches pour percer les secrets de l’univers. Cet investissement fait partie d’un montant de 628 millions $ consenti par la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) à 14 institutions de recherche au Canada.

SNOLAB est une installation scientifique souterraine de calibre mondial située dans la mine Creighton, à 2 kilomètres sous la communauté de Lively. Le laboratoire est utilisé par plus de 1100 chercheurs provenant de 164 institutions dans 24 pays.

«Les gens ne peuvent pas voir l’impact économique de SNOLAB sur notre région», mentionne le député fédéral de Nickel Belt, Marc Serré, lors de l’annonce. Il mentionne entre autres les visites de scientifiques et de chercheurs et la création d’emplois. Une centaine de personnes y travaillent.

L’argent permettra d’équiper l’installation avec de nouveaux appareils plus sensibles. L’un des nouveaux objectifs est de détecter de très faibles traces de radioactivité dans l’univers. «C’est comme entendre une aiguille tomber dans un concert rock m’a-t-on expliqué aujourd’hui», explique le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, présent pour l’annonce.

«SNOLAB mène la marche pour le développement de la cryogénie et les systèmes de gaz nobles qui seront nécessaires pour les expériences du futur pour comprendre les mystères de l’univers», explique la directrice générale de SNOLAB, Jodi Cooley.

Les autres projets financés — 19 en tout — touchent entre autres à la génomique, le cancer, la gestion de l’eau et les changements climatiques.

Le ministre Champagne était accompagné de la présidente-directrice générale de la FCI, Roseann O’Reilly Runte, de la conseillère scientifique en chef du Canada, Mona Nemer, la vice-rectrice à la recherche à l’Université Queen’s, Nancy A. Ross, et la directrice générale de l’institut SNOLAB, Jodi Cooley.