le Mercredi 28 septembre 2022
le Vendredi 16 septembre 2022 22:50 Arts et culture

Une opportunité presque trop belle pour être vraie

Stef Paquette — Photo : Courtoisie
Stef Paquette
Photo : Courtoisie
Grand Sudbury — Le spectacle de Stef Paquette Symphonique aura lieu le 25 septembre dans le cadre du French Fest à la Place des Arts du Grand Sudbury. Il s’agit d’une collaboration spéciale entre La Slague, Stef Paquette et l’Orchestre Symphonique de Sudbury. Pour le musicien expérimenté qui a presque tout fait, ce concert revêt une signification particulière.

Le public nord-ontarien connait bien les spectacles du musicien, comédien et improvisateur naturel. Il est habitué de le trouver sur scène avec sa guitare acoustique et son micro. Cette fois, il faut s’attendre à quelque chose de bien différent.

«Ce n’était pas la première fois que Stéphane Gauthier de La Slague m’approchait avec une idée de spectacle, dit le chanteur-auteur-interprète. C’est vraiment un spectacle bucket list. Tout le monde rêve d’être sur scène avec un orchestre. Je suis hyper reconnaissant de ça», affirme Stef Paquette.

Pour lui, c’est comme si toutes les pièces du casse-tête s’emboitaient parfaitement. «Le timing est parfait. On sort d’une pandémie, la Place des Arts existe, elle est belle et bien et elle cherche des spectacles. […] L’Orchestre Symphonique Sudbury espère une relance aussi. J’ai hâte comme artiste de me retrouver sur les planches, surtout sur la scène de Grande Salle de la PdA», souligne-t-il. 

Avec plus de 25 ans d’expérience sur la scène, M. Paquette apprécie également le voyage de redécouvrir et réimaginer certains de ses titres. Le spectacle aura de nouveaux arrangements de 12 chansons, certaines anciennes et d’autres toutes nouvelles, qui seront arrangées par trois différents musiciens franco-ontariens. 

Il explique également que si le processus de collaboration entre lui et les arrangeurs a été fantastique, il a beaucoup appris et n’a pas eu peur de changer d’avis. «Au début, je me disais que c’était pour être un Best of de Stef Paquette», dit-il, mais il a finalement décidé que ce n’était pas ce qu’il voulait faire.

Il ont plutôt choisi des musiques qu’ils trouvaient tous intéressantes, même si elles ne font pas partie de ses plus grands succès. Il ne craignait pas de se remettre en question. Il est même allé jusqu’à donner à tous les arrangeurs une carte blanche sur les arrangements. «Je ne voulais pas tricher le public. […] Je ne voulais pas faire les mêmes chansons que je joue toujours, cette fois avec des violons», explique-t-il. 

Il n’hésite donc pas à sortir de sa zone de confort. Par exemple, comme il se lancera sur la scène avec d’autres musiciens dans une production plus strictement organisée, son style familier d’improvisation nécessitera une approche différente. «Il faut tout repenser ça, souligne-t-il. Mais, tu peux planifier des surprises.»

Autres noms du French Fest

Stef Paquette Symphonique sera le spectacle de clôture du French Fest. La Slague a dévoilé le reste de la programmation du festival francophone de la rentrée qui se déroulera du 22 au 25 septembre à Place des Arts du Grand Sudbury. 

Il y aura un spectacle par jour, à commencer par Mimi O’Bonsawin + Willows + Josh Mcleod + invités le jeudi 22 septembre à 19 h. 

Yao et Malika Tirolien seront en spectacle le vendredi 23 septembre à 19 h puis Danse Lhasa Danse le samedi à 20 h. 

Il y aura également une journée familiale le 24 septembre, mais les détails de celle-ci n’ont pas encore été dévoilés.

Pour plus de renseignements, visitez https://laslague.ca/.