le Vendredi 2 Décembre 2022
le Mercredi 5 octobre 2022 16:34 | mis à jour le 5 octobre 2022 16:35 Francophonie

Au cœur du village ouvre ses portes

Le nouveau centre communautaire d’Earlton : Au cœur du village — Photo : Marc Dumont
Le nouveau centre communautaire d’Earlton : Au cœur du village
Photo : Marc Dumont
Earlton — Après plus de deux ans de travail, l’ouverture officielle du nouveau centre communautaire d’Earlton, Au cœur du village, a eu lieu le samedi 24 septembre et, le lendemain, toute la communauté était invitée à une visite des lieux et à un brunch. Cent-soixante-quinze personnes se sont présentées à l’ancienne épicerie King, qui a subi une transformation complète.

Le père Turcotte a béni le centre Au cœur du village.

Photo : Marc Dumont

Le projet a pris naissance avec la recherche d’un nouveau local pour accommoder le Club de l’âge d’or. Leur édifice était en désuétude. La communauté avait aussi besoin d’une salle pour des évènements. «Quand j’ai su que l’épicerie était à vendre, on a fait une offre qui a été acceptée», explique François Gauthier du Club Lion. 

Il y a trois partenaires dans ce projet : le Club de l’âge d’or d’Earlton, le Club Lion d’Earlton et la Fondation communautaire du Témiskaming.

François Gauthier et Michel Léveillé ont mené le projet de transformation de l’épicerie en centre communautaire. Pendant 2 ans et demi, tous les matins, ils se sont transformés en ouvriers et, avec des bénévoles, ont aménagé le centre.

En tout, la communauté a fourni 6000 heures de bénévolat. Michel Léveillé explique son engagement exceptionnel au projet : «Je suis venu au monde ici, je suis allé à l’école ici, ma famille est ici. Moi, j’appuie ce qui est francophone et, si on fait rien, on va tout perdre!» 

Pour François Gauthier : «Earlton m’a fait vivre pendant 31 ans quand j’avais la quincaillerie. C’est ma façon de remercier et de redonner à Earlton. Puis je l’aime mon village!»

Le préfet du canton d’Armstrong, Jean-Marc Boileau, était présent pour la cérémonie d’ouverture

Photo : Marc Dumont

La liste des donateurs et des entreprises qui ont contribué à la construction.

Photo : Marc Dumont

Pas de dette

L’aventure était risquée. «On a vendu l’équipement de l’épicerie pour presque le même prix qu’on l’a payé», souligne M. Gauthier. «On a recyclé tout le métal, même les fils électriques. J’ai fait à peu près 50 voyages au dépôt de ferraille; ça nous a donné 7000 $», ajoute M. Léveillé.

La transformation de l’épicerie en centre communautaire a couté 600 000 $. Le tandem Gauthier-Léveillé est fier de dire à qui veut bien l’entendre qu’Au cœur du village n’a pas de dette. FedNor a accordé une subvention de 335 000 $. Les entreprises locales ont fourni argent et matériel et le reste provient d’individus de la communauté d’Earlton. «Je ne me suis pas fait dire “non” souvent», confie François Gauthier.

Il y a eu une campagne de prélèvement de fonds originale. Pour 100 $, une personne pouvait signer son nom et la date sur une poutre 2×8 pieds. Puis François Gauthier, ébéniste à ses heures, a mis en vente des meubles et de charmants camions fabriqués à partir de retailles de bois. Il a aussi fabriqué des camions avec le logo d’entreprises locales qu’elles pourront distribuer au cours de la période des fêtes. La moitié des profits iront Au cœur du village. 

Le centre comprend une salle pour des évènements communautaires, une salle de conférence avec de l’équipement audiovisuel de pointe, un atelier pour l’Union culturelle des Franco-ontariennes (UCFO), un atelier d’ébénisterie, une cuisine et une boutique pour vendre de l’artisanat. «On veut que tous les clubs soient ici», explique Michel Léveillé.

Le logo d’Au cœur du village a été créé par François et réalisé en courte pointe par Lizette Léveillé. «Le cœur en casse-tête rappelle que ce sont tous les morceaux qui font qu’une communauté est un tout. Les couleurs représentent les trois organismes derrière Au cœur du village. Et sa devise : Au service de la communauté.»

La salle de conférence comporte de l’équipement audiovisuel.

Photo : Marc Dumont

La courtepointe du logo du centre Au cœur du village a été réalisée par Lizette Léveillé.

Photo : Marc Dumont