le Lundi 5 Décembre 2022
le Mercredi 5 octobre 2022 15:10 Arts et culture

La plus grosse St-Jean de retour!

Brandon Girouard lors de la St-Jean de Kapuskasing en 2019 — Photo : Archives
Brandon Girouard lors de la St-Jean de Kapuskasing en 2019
Photo : Archives
Kapuskasing — Le Centre régional de loisirs de la région de Kapuskasing lancera sa programmation 2022-2023 le 11 octobre. Dix-huit spectacles sont prévus cette année, dont un lancement d’album, le Festiglace et la St-Jean. Ce sera aussi l’occasion de souligner le 50e anniversaire du Centre de loisirs. Mais avant d’ouvrir la saison, le Centre a tracé le bilan de l’année 2021-2022. Un bilan en tous points positif, selon le directeur Dènik Dorval.

Malgré des fermetures et les restes de restrictions imposées par les autorités de santé publique, l’équipe du Centre de loisirs a présenté 16 spectacles, accueilli 3500 spectateurs et livré ce que le directeur général, en poste depuis un peu plus d’un an, s’était promis : des soirées dans les communautés voisines de Kapuskasing. À Moonbeam, le Centre a présenté un «show franco» l’automne dernier, puis des soirées d’humour pour souligner le 100e anniversaire d’incorporation du village. 

De plus, 12 spectacles ont mis de l’avant des musiciens locaux.

Pour le directeur général, ce bilan est très positif. «Seize spectacles dans un contexte de COVID, ça n’a pas été évident du tout à organiser», dit-il. Pour l’année 2022-2023, il prévoit encore plus de spectacles, plus accessibles et encourager plus d’artistes locaux. La communauté a démontré son appui. «Les gens ont répondu à l’appel. Presque tous les spectacles ont été rentables. On a aussi plus de commandites.» Dènik Dorval y voit un effet de la COVID.

Dènik Dorval

Photo : Archives

Un gym fréquenté

Les données du Cardi-O-Centre le ravissent aussi : en 2021-2022, le petit centre sportif a attiré plus de 300 membres, une augmentation de 375 %. En 2020-2021, année marquée par de nombreuses fermetures et d’importantes rénovations, le Cardio comptait 80 membres. Mais en 2021-2022, le «nouveau» Cardi-o-centre a attiré 50 personnes par jour. 

Festi-Centre?

Le Festibière, qui devait devenir une activité annuelle, n’aura connu qu’une seule édition, en 2019. Mais l’évènement pourrait être associé à un autre évènement. «C’est trop de faire trois gros évènements», fait valoir Dènik Dorval. Le Festiglace, un carnaval d’hiver, et la St-Jean seront ceux qui seront de retour.

Un Festiglace, qui avait attiré 14 400 participants dans un format hybride en 2022, est déjà en préparation. Des artistes sont approchés et un partenariat avec la Ville de Kapuskasing se dessine. 

Et la St-Jean, qui a attiré 1400 personnes en juin dernier? Alors que l’organisation avait prévu de réduire l’échelle de ce qui avait été surnommé «la plus grosse St-Jean de l’Ontario» il y a quelques années, le comité a choisi de miser de nouveau sur l’évènement, présenté depuis 2000 dans la collectivité. «Les gens pensent que la St-Jean a sa place à Kapuskasing», note le directeur. 

«Toutes les idées sont sur la table», notamment celle d’associer la fête franco au Festibière, de présenter beaucoup d’activités familiales et de préparer deux soirées de spectacles. «On est pas mal contents des négos en cours», révèle M. Dorval.