le Lundi 5 Décembre 2022
le Vendredi 7 octobre 2022 23:31 Politique

Moins de paperasse, plus de collaboration

Le centre-ville de Sturgeon Falls. — Photo : Archives
Le centre-ville de Sturgeon Falls.
Photo : Archives
Nipissing Ouest — Le développement économique, l’embellissement de la communauté, la réduction de la paperasserie et un meilleur esprit de coopération autour la table des élus sont les principaux enjeux soulevés par des regroupements de Nipissing Ouest à l’approche des élections municipales.

Le taux d’inflation et la survie des entreprises locales sont de véritables préoccupations pour la Chambre de commerce de Nipissing Ouest. Depuis déjà quelques années, les entrepreneurs ont dû faire face à plusieurs défis liés à la pandémie et aux nombreuses perturbations dans la chaine d’approvisionnement.

Un membre de la direction, Jérémie Séguin, croit qu’il faut mettre l’accent sur la croissance des entreprises afin de freiner l’exode de certains professionnels. «Disons avec les dernières élections, avec tout le brouhaha, la COVID et maintenant les guerres qui n’aident pas à l’inflation, la vie de tous les jours pour nos entrepreneurs devient de plus en plus difficile», indique M. Séguin. 

«Ce qui va bien c’est qu’on a une croissance dans le secteur de la restauration. Dans les derniers deux ans, on a un Pizza Hut, un Dairy Queen et d’autres petites places qui ont ouvert», ajoute-t-il.

«Ce qu’on voit [des difficultés] c’est surtout au niveau des secteurs des services, des entreprises telles que des massothérapeutes, des artistes de tatouage, des choses de ce genre-là. Il y en a plusieurs qui ont fermé leurs portes. C’est en faisant la promotion et tous nos efforts qu’on sera capable de garder [les entreprises qui sont toujours présentes]».

Le groupe d’embellissement de Sturgeon Falls souhaite plutôt réduire les délais quant à l’approbation de projets de nettoyage et d’amélioration des collectivités. «Pour moi, personnellement, c’est de pouvoir travailler avec la municipalité et avec le conseil pour avoir un mouvement envers l’embellissement», explique la porte-parole, Gayle Primeau.

«Quand on amène les projets, [on veut] que ça soit bien reçu et qu’on n’ait pas de problèmes à faire avancer les projets. Cette année a été très difficile et j’aimerais que ça soit un peu plus facile et que tous les bénévoles à Nipissing Ouest soient mieux reconnus.» 

«Je pense que ça doit être plus facile pour avoir ce qu’on demande. Ça semble difficile parfois d’avoir un certain projet, car il faut aller à plusieurs étapes. Ça devient décourageant, parce qu’il faut attendre et puis demander. Moins de paperasse», conclut-elle

Les électeurs iront aux urnes le lundi 24 octobre pour élire les prochains conseils municipaux dans tous l’Ontario.