le Mercredi 30 novembre 2022
le Mercredi 12 octobre 2022 14:16 Éducation

Une toute première école francophone publique au bout du lac Supérieur

  Photo : Éric Boutilier
Photo : Éric Boutilier
Thunder Bay — Le Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario (CSPGNO) étend son empreinte dans le Nord-Ouest de l’Ontario avec l’ouverture d’une école élémentaire publique de langue française à Thunder Bay en septembre 2023. L’établissement scolaire sera logé dans l’ancienne école Edgewater de l’avenue Victoria et accueillera des élèves de la maternelle à la 8e année.

La présidente du CSPGNO, Anne-Marie Gélineault

Photo : Éric Boutilier

Les dirigeants du CSPGNO estiment qu’il y a une demande suffisante pour de l’enseignement en français provenant de la communauté.

«On veut être capable de donner la possibilité aux francophones ou francophiles qui veulent apprendre [ou] qui veulent enseigner le français», déclare la présidente du CSPGNO, Anne-Marie Gélineault. «C’est certain qu’avec l’école catholique qu’il y a en ce moment, ils ont un certain bassin. Mais nous, on va aller chercher un autre bassin de personnes.»

«On vient d’ouvrir [une école élémentaire] à Sault-Ste-Marie ça fait à peu près quatre ans. Il n’y avait absolument rien. On a commencé avec 20, puis là, on est rendu à plus de 100 élèves», révèle Mme Gélineault.

Thunder Bay a une population d’environ 108 000 habitants. «Une deuxième école française, ça ne fera pas de tort pour être capable de continuer», soutient Mme Gélineault.

Le CSPGNO travaille depuis une décennie à la réalisation de son projet d’école à Thunder Bay. Le conseil scolaire a récemment obtenu du financement gouvernemental pour faire des rénovations à l’intérieur de l’édifice de deux étages qui a été acquis du conseil scolaire anglophone Lakehead District.

Photo : Éric Boutilier
Photo : Éric Boutilier
Photo : Éric Boutilier

«Il y aura un ascenseur qui sera ajouté et des toilettes seront rénovées pour être accessibles pour l’ensemble des élèves», explique le directeur de l’éducation, Sébastien Fontaine. «C’est un édifice qui a quand même 70 ans, qui a été construit dans les années 1950. Mais c’est quand même une bonne structure et il y a quelques améliorations à faire».

Le CSPGNO mènera une consultation auprès de parents intéressés de Thunder Bay le mercredi 9 novembre. Mme Gélineault, M. Fontaine et la surintendante de l’éducation, Laura Ganyo, seront présents pour renseigner le public et les parents des différents programmes qui sont offerts au conseil et les prochaines étapes quant au processus de développement de l’école.

Photo : Éric Boutilier