le Vendredi 2 Décembre 2022
le Mercredi 19 octobre 2022 13:43 | mis à jour le 19 octobre 2022 13:44 Santé

La COVID-19 se propage rapidement. À quoi ressemblera l’hiver?

  Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
Nord-Est de l’Ontario — L’Ontario commence à voir une autre hausse de cas confirmés de COVID-19. Avec l’arrivée d’une nouvelle vague et la saison de la grippe, l’hiver s’annonce difficile. Les données de Santé publique Ontario indiquent que le taux de positivité de la COVID-19 est supérieur à celui de la grippe. La COVID est en ce moment entre 10,0 % et 16,9 %, la grippe à moins de 10,0 %.

Les bureaux Santé publique Sudbury et districts (SPSD) et le Bureau de santé Porcupine (BSP) affirment qu’il est toujours important de se faire vacciné, puisqu’on attend une hausse dans les cas des deux maladies respiratoires dans les mois qui approchent. 

«[SPSD] reconnait que la transmission s’est accrue depuis le début de l’automne, qui marquait le retour à de nombreuses activités intérieures où le virus peut se transmettre», dit-on dans un courriel envoyé au Voyageur

Il est également recommandé de continuer à appliquer des mesures préventives, comme le port d’un masque et le nettoyage des mains en plus de recevoir une dose de vaccins et de se faire vacciner contre la grippe.

Le message ne change pas à quelques heures au Nord de Sudbury. «Cet automne et cet hiver, nous attendons une croissance importante dans le nombre d’infections respiratoire, incluant la COVID-19 et l’influenza», dit le spécialiste des communications du BSP, Gary Schelling. Aum moment d’écrire ces lignes, le taux d’infection par rapport à la COVID-19 dans la région de Timmins avait crû de 92,3 par 100 000 habitants, comparativement à 77,9 par 100 000 habitants pendant la semaine du 24 septembre. 

À Sudbury, on remarque une croissance de 12,1 % dans le taux de positivité dans les sept derniers jours. Le taux quotidien d’hospitalisation due à la COVID-19 demeure à 24, un niveau élevé pour la région.