le Vendredi 2 Décembre 2022
le Lundi 24 octobre 2022 23:45 Francophonie

L’ACFO-Témiskaming fête ses 50 ans

Ghislain Lambert et Jean-Claude Carrière — Photo : Marc Dumont
Ghislain Lambert et Jean-Claude Carrière
Photo : Marc Dumont
Temiskaming Shores — L’ACFO-Témiskaming (Association canadienne-française de l’Ontario) a organisé un Gala de la francophonie pour célébrer ses 50 ans d’existence, reconnaitre son ancien directeur général et annoncer le récipiendaire de la Pierre angulaire de la francophonie pour 2022. La soirée du 22 octobre a réuni une cinquantaine d’invités. Pour le président intérimaire de l’ACFO, Dominic Nackers : «Le gala est aussi l’occasion de repartir et retrouver le rythme d’avant la pandémie».

Le président par intérim de l’ACFO-Témiskaming, Dominic Nackers

Photo : Marc Dumont

«Une place, notre place», pour citer la maitresse de cérémonie, Lise Turgeon. Après les boniments d’usage , L’ACFO a présenté une vidéo récapitulant son histoire. Formée le 19 février 1972, L’ACFO a été une force unificatrice de la communauté francophone du sud du Témiskaming. 

Pour ne nommer que quelques moments marquants : le Brunch des organismes qui existe depuis 1994; le Festival des Folies FrancoFun et l’initiative Tisser des liens qui réunit les Francophones, Anglophones et Autochtones des deux provinces voisines. 

La deuxième force a été la reconnaissance que les francophones constituent une communauté dynamique et un joueur communautaire important de la région qu’il convient de connaitre et de respecter.

Annie Joyal et François Gauthier

Photo : Marc Dumont

Pierre angulaire de la francophonie témiskamienne

Après un copieux repas, Annie Joyal a présenté le récipiendaire de la Pierre angulaire de la francophonie témiskamienne pour 2022 : François Gauthier d’Earlton. C’est lui qui a eu l’idée folle de transformer l’ancienne épicerie King à Earlton en centre communautaire nommé Au cœur du village. Il a réussi l’exploit grâce aux 6000 heures de bénévolat accumulées par plusieurs personnes. Le projet de 600 000 $ a été complété sans dette. «Je ne me fais pas refuser souvent quand je demande de l’argent», aime-t-il blaguer.

M. Gauthier n’a pas raté l’occasion de remercier Michel Léveillé, avec qui il a mené à bien le projet. «Il est devenu un ami très cher.»

M. Gauthier a ajouté : «Je suis un rêveur et j’ai un autre projet. Je veux trouver une façon, tous ensemble, de faire quelque chose pour notre communauté. Il faut retrouver la façon d’intéresser les gens à faire du bénévolat. Plus une organisation à des projets; plus il y a de la collaboration; plus la communauté est serrée.»

Merci M. Carrière

L’autre fait marquant du gala a été l’éloge à l’ancien directeur général de l’ACFO-Témiskaming, Jean-Claude Carrière. Il l’a été de 1990 à 1995 et de 2002 à 2018.  

Une ancienne présidente, Anne Thibodeau a fait son éloge : «Il a fait avancer le français dans la région grâce à son leadeurship. C’est sa vision, sa passion contagieuse, son habileté à créer des partenariats et sa volonté de toujours inclure des jeunes pour l’importance de la langue française…». 

Après de longs applaudissements, M. Carrière a eu sa médaille de La Pléiade épinglée par un autre ancien président, Ghislain Lambert.

M.Carrière a remercié plusieurs des personnes avec qui il a travaillé au cours des années et pour son travail comme ambassadeur des francophones. «On vit ensemble; on respire le même air; on devrait être capable de s’entendre», a-t-il dit en guise de conclusion. 

Et la soirée s’est terminée dans une atmosphère de fête au son de la musique d’un DJ.