le Vendredi 2 Décembre 2022
le Vendredi 28 octobre 2022 15:45 Politique

Feuilleton de la Colline – Semaine du 24 octobre 2022

  Photo : Inès Lombardo – Francopresse
Photo : Inès Lombardo – Francopresse
Cette semaine sur la Colline : Hausse du taux directeur de la Banque du Canada, surveillance de la hausse du prix du panier d’épicerie, refus de Doug Ford de témoigner à la Commission sur l’état d’urgence et les libéraux pressés d’adopter le projet de loi C-13.

La ministre des Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor souhaite voir le projet de loi C-13 adopté avant Noël.

Plus sur la francophonie

  • La pression s’accentue pour adopter la modernisation de la Loi sur les langues officielles

La ministre des Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, souhaite voir le projet de loi C-13 adopté avant Noël. Inquiète du silence et des «petits jeux» des conservateurs, pour elle, le temps presse d’adopter une Loi des langues officielles modernisée.

Malgré tout, elle confirme qu’elle ira de l’avant avec le Plan d’action pour les langues officielles 2023-2028 même si le projet de modernisation de la Loi sur les langues officielles est adopté plus tard.

 À lire aussi : Adoption de la Loi sur les langues officielles : la ministre est «inquiète»

Des juristes francophones ont aussi indiqué lundi, devant le Comité sénatorial des langues officielles, que l’adoption de C-13 presse. Pour illustrer qu’il n’était plus temps d’ajouter des amendements à la loi, mais qu’il fallait plutôt l’adopter rapidement, l’avocat acadien Michel Doucet a cité Montesquieu : «Le mieux est l’ennemi du bien». Un sentiment partagé par les avocats Mark Power et Darius Bossé, également témoins devant le Comité.

  • Le Comité des langues officielles : sur C-13, entre «l’urgence» libérale et la «rigueur» conservatrice

Jeudi, l’opposition conservatrice a déposé une motion pour convoquer trois ministères qui ont refusé de fournir au directeur parlementaire du budget l’information sur les 16 millions $ alloués à la mise en œuvre du projet de loi C-13 dans le dernier budget fédéral. Selon les conservateurs, ces ministères invoquent «à tort» que l’information n’était pas publique. Une motion que les libéraux ont tenté de faire échouer, sans succès.

Parallèlement, les libéraux plaident l’«urgence» d’adopter une loi qui n’a pas été modernisée depuis 50 ans, alors que les conservateurs réclament de la «rigueur» dans le processus d’évaluation, quitte à rallonger la liste de témoins invités à comparaitre devant le Comité. 

La ministre Petitpas Taylor, pour sa part, qualifie les stratégies conservatrices de «petits jeux». 

À lire aussi : Le rapport de force reprend au Comité des langues officielles

  • Un quart de la population canadienne est ou a été immigrante

Le Canada compte 1,3 million de nouveaux immigrants depuis le dernier recensement. Selon le rapport de Statistique Canada dévoilé mercredi, le nombre total d’immigrants au pays, porté à 8,3 millions, franchit un «seuil historique». 

Selon la première langue officielle parlée, l’immigration francophone balance entre 2,1 % et 3,4 % de la population immigrante récente.

 À lire aussi : L’immigration francophone hors Québec reste timide

  • Un rapport de 32 recommandations pour assurer l’avenir du postsecondaire en contexte francophone minoritaire

L’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne a déposé son rapport final sur les États généraux sur le postsecondaire en contexte francophone minoritaire. Des 32 recommandations qui émanent du document ressort notamment la mise sur pied de mécanismes de financements impliquant activement le gouvernement fédéral. 

À lire aussi : Postsecondaire : un rapport pour aider un secteur en difficulté

Refus de prêter serment, hausse du taux directeur de la Banque du Canada et 23 recommandations pour inclure les personnes LGBTQI2+ dans leur environnement de travail

  • Journée d’opposition sur le refus de prêter serment au roi : la motion du Bloc québécois ne passe pas

Le Bloc québécois a déposé mardi une motion proposant l’indépendance du Canada face à la monarchie. 

Sans surprise, la motion a été rejetée par un vote de 44 voix pour et 266 contre. Mais la question a divisé les partis : le député Joël Lightbound est le seul libéral à avoir voté contre, le chef du NPD Jagmeet Singh s’est abstenu et 10 députés de son parti sur 17 ont voté en faveur de la motion bloquiste. Les deux députés verts n’ont pas voté de la même façon, Mike Morris s’étant montré en faveur de la motion bloquiste. 

En guise de protestation, un élu a crié «démissionne si tu ne veux pas être là» à Yves-François Blanchet.

  • Doug Ford refuse de témoigner à la Commission sur l’état d’urgence

Lundi, le premier ministre ontarien Doug Ford et la ministre ontarienne de la Santé Sylvia Jones ont été convoqués pour témoigner devant la Commission Rouleau, après avoir refusé de le faire volontairement. Les deux élus ontariens ont cité le privilège parlementaire dans une demande de révision judiciaire. 

Pour Doug Ford, l’invocation de la Loi sur les mesures d’urgence est une question policière et non politique.

Ne manquez rien de ce que nous publions sur le site.

Le Voyageur offre une vue d’ensemble de la francophonie et de la vie dans le Nord-Est de l’Ontario.

Michelle Douglas a gagné son procès contre les Forces armées canadiennes, en 1992, après avoir été licenciée pour son orientation sexuelle. Elle est aujourd’hui directrice du Fonds Purge LGBT.

  • Hausse du taux directeur 

La Banque du Canada a annoncé mercredi une sixième hausse consécutive du taux directeur. L’augmentation de 0,50 point de pourcentage établit le taux à 3,75 %.

Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a laissé entrevoir d’autres hausses dans les prochains mois, assurant que le Canada n’entrera pas en récession. L’inflation a enregistré une première baisse depuis plusieurs mois : fixée à 8,1 % en juin, elle est désormais à 6,9 %. 

La Banque cible une inflation annuelle de 1 % à 3 %.

  •  L’épicerie des Canadiens surveillée par le Bureau de la concurrence

Le manque de concurrence entre entreprises dans le secteur alimentaire pourrait contribuer à maintenir le prix des aliments élevés, selon le Bureau de la concurrence du Canada. Lundi, ce dernier a annoncé une étude prévue jusqu’en juin 2023 afin d’identifier notamment si les changements dans la dynamique concurrentielle de ce secteur ont fait augmenter les prix à l’épicerie.

  • Le projet de loi sur les soins dentaires passe l’étape des Communes

Le projet de loi C-31 concernant des mesures d’allègement du cout de la vie relatives aux soins dentaires et au logement locatif, issu de l’entente entre le gouvernement libéral et le NPD, a passé la troisième lecture à la Chambre des communes et la première lecture au Sénat. Sans surprise, les conservateurs s’y sont opposés, de même que le Bloc québécois qui estime que les Québécois sont lésés dans le projet de loi.  

  • 30 ans après la fin de la Purge LGBT, des activistes rappellent 23 recommandations au gouvernement 

Trois organismes ont rencontré des parlementaires et le premier ministre jeudi à l’occasion des 30 ans de la fin de la Purge LGBT, initiée par les forces armées canadiennes à la fin des années 1950. 

À l’origine d’un rapport déposé en mai 2021, et non sans émotion, les représentants des organismes ont rappelé «l’importance de mettre en œuvre ces recommandations» pour inclure les personnes LGBTQI2+ dans les milieux de travail au sein des Forces armées canadiennes, de la fonction publique et de la GRC. 

  • Harcèlement sexuel dans les Forces armées canadiennes : une contrôleuse examinera le travail de la Défense nationale

La ministre de la Défense nationale, Anita Anand, a annoncé lundi la nomination de Jocelyne Therrien comme contrôleuse externe pour «superviser les efforts déployés par le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes pour traiter les cas de harcèlement et d’inconduite sexuelle au sein de l’Équipe de la Défense», assure le communiqué de presse du ministère.