le Mercredi 30 novembre 2022
le Vendredi 4 novembre 2022 14:41 Sports

Les équipes francophones veulent réaliser leur plein potentiel

Les Patriotes de Franco-Cité — Photo : Courtoisie
Les Patriotes de Franco-Cité
Photo : Courtoisie
Moyen-Nord — Les équipes masculines de volleyball des Requins de l’École secondaire catholique Champlain, des Patriotes de l’École secondaire catholique Franco-Cité et des Voyageurs de l’École secondaire Notre-Dame-du-Sault se préparent déjà pour les séries éliminatoires.

Ces trois formations franco-ontariennes aimeraient bien remporter la bannière de leur ligue respective et représenter leur communauté au championnat de l’Association du sport scolaire du Nord de l’Ontario (NOSSA).

Les Requins de Champlain ont deux équipes inscrites au sein de l’Association athlétique des écoles secondaires de Sudbury (AAESS). L’équipe du circuit junior détient une fiche de quatre victoires et deux défaites. L’équipe séniore se retrouve à la barre de .500 avec trois victoires et trois revers.

Les Patriotes de Franco-Cité ont des niveaux de réussite variés cette saison. L’équipe séniore a remporté quatre parties, mais en a perdu quatre. Les juniors n’ont gagné qu’un seul match contre leurs adversaires de l’Association du sport scolaire du district de Nipissing (NDA).

Pour leur part, les Voyageurs de Notre-Dame-du-Sault font partie de la première ligue organisée de volleyball au niveau des écoles secondaires de Sault-Ste-Marie et se retrouvent au milieu du peloton.

Les entraineurs Julie Oakes de Champlain, Luc Larocque de Franco-Cité et Louis Charbonneau de Notre-Dame-du-Sault partagent avec Le Voyageur leur appréciation de la saison en cours.

Comment l’équipe se prépare-t-elle pour la saison actuelle?

Julie Oakes : Pour l’équipe junior, beaucoup de pratiques avant que la saison commence. On pratique trois fois par semaine avec les tournois. L’entraineuse Lindsay Digby a demandé aux gars de cibler des buts personnels et d’équipe pour la saison. Nous avons une rencontre après chaque joute pour faire un retour sur nos sentiments, des points positifs et quoi améliorer.

Pour l’équipe séniore, plusieurs pratiques le matin pour accommoder les horaires des joueurs et un tournoi. Plusieurs joueurs juniors et séniors suivent le cours de volleyball qui a été créé à Champlain pour se préparer pour la saison. Ce cours est donné par l’entraineur des séniors, Daniel Trépanier. 

Luc Larocque : Pour les équipes juniors et séniores, nos matchs se déroulent presque toujours les mardis et les jeudis en soirée. Quand il n’y a pas de joutes, nous prévoyons une pratique. Ainsi, les athlètes ont un minimum de deux contacts avec le terrain et leur sport par semaine. Afin d’assurer le juste équilibre, nous permettons à nos athlètes de s’impliquer dans d’autres domaines.

Louis Charbonneau : Nous n’avions pas d’équipe l’année dernière. La saison a déjà débuté et les finales de ville sont le 7 novembre. Nous sommes présentement en 4e place de six équipes dans la ville.

Quels sont les attentes et les défis?

J. Oakes : Pour les deux clubs, on s’attend à du progrès comme équipe sur la communication et bien passer la balle.

L. Larocque : Nous sommes fiers de notre classement dans la saison régulière. Les équipes en première et deuxième place sont de calibre AA. L’équipe junior s’est qualifiée pour NOSSA A. Nos attentes sont de permettre aux athlètes de continuer de progresser dans leur jeu et de bien représenter la NDA à la NOSSA.

L’équipe séniore cherche à se qualifier pour NOSSA A. L’autre équipe qui convoite ce privilège s’avère être l’École secondaire catholique Algonquin. Si elle se qualifiait à la FASSO [Fédération des associations du sport scolaire de l’Ontario], ce serait une première pour une équipe masculine des Patriotes.

L. Charbonneau : Les attentes sont de bien représenter l’école en donnant un effort soutenu toute la saison et améliorer notre programme.

Combien de joueurs avez-vous?

J. Oakes : 12 joueurs juniors et 12 joueurs séniors.

L. Larocque : 12 joueurs juniors (dix en 9e année et deux en 10e année) et 12 joueurs séniors (sept en 11e année et cinq en 12e année).

L. Charbonneau : Neuf joueurs.

Qui sont ceux à surveiller?

J. Oakes : Pour l’équipe junior, Logyn Bernard et Mathieu Berthiaume. Pour l’équipe séniore, Zacharie LeBlanc et Jonathan Houle.

L. Larocque : Pour l’équipe junior, Noah Bazinet, un élève de la 9e année passionné de son sport et muni d’une fine capacité à analyser le jeu, et Cameron Piette, un élève de la 10e année, un athlète universel qui se démarque par sa puissance et son adaptabilité. 

Pour l’équipe séniore, Noah Gauthier, un élève de la 12e année adepte de ce sport depuis l’âge de 12 ans. Son calme et sa versatilité lui permettent de se démarquer. Et Justin Turgeon, un élève de la 12e année, un athlète minutieux qui sait lire et anticiper le jeu de l’adversaire avec brio.

L. Charbonneau : Nicolas Frost et Fraser Moody.