le Mercredi 30 novembre 2022
le Dimanche 6 novembre 2022 1:40 | mis à jour le 6 novembre 2022 1:44 Politique

À la rencontre du nouveau conseiller de Vallée Est

Michel Parent — Photo : Courtoisie
Michel Parent
Photo : Courtoisie
Vallée Est — Michel Parent a été élu au poste de conseiller municipal pour le quartier 5 à sa première tentative. Le Franco-Ontarien se dit enthousiaste à l’idée d’apporter ses nouvelles idées au conseil et de relever certains des défis auxquels la ville est confrontée.

Originaire d’Iroquois Falls, Michel «Mike» Parent a quitté sa ville natale pour la même raison que plusieurs : obtenir une éducation postsecondaire. Inscrit à une formation d’ambulancier au collège Cambrian, il n’a pas tardé, après son arrivée à Sudbury, à tomber en amour avec ce que la ville offrait à l’époque.

«Quand je suis parti d’Iroquois Falls, je me suis dit que je reviendrais aussi tôt que mes études se terminent. Après deux semaines à Sudbury, j’ai décidé que je n’y retournerais pas et que je resterai ici», dit-il en riant. 

Il explique que Sudbury lui a offert quelque chose de précieux que sa ville natale n’avait pas. «La ville ne se fermait pas à sept heures! J’avais 20 ans dans le temps, je voulais sortir avec mes amis», indique-t-il. Mais il y avait plus que ça. «C’était vraiment la communauté, c’était vraiment les gens de Sudbury que j’ai tellement aimé», dit-il. 

Il a donc fini par travailler comme ambulancier à Sudbury de 1987 à 2005. Il a ensuite été transféré à la mine de Falconbridge, toujours en tant que travailleur de la santé. Par la suite, il s’est lancé dans l’exploitation minière, puis dans la gestion. Aujourd’hui, il est vice-président de Workplace Safety North. 

L’homme de famille explique que se présenter aux élections n’était pas quelque chose qu’il avait vraiment envisagé dans le passé. «Ce n’était pas quelque chose que je pensais faire il y a 5 ou 10 ans», dit-il. 

Disposant d’un peu plus de temps libre pendant la pandémie, M. Parent a commencé à porter davantage  attention aux affaires de la Ville et la façon dont elle gère son argent. «J’avais des préoccupations, dit-il. Les réponses que je recevais au sujet de mes inquiétudes n’étaient pas acceptables, quant à moi.» 

Cela a fini par devenir une tempête parfaite de critiques des décisions du conseil et d’encouragements à se présenter venant de sa famille et de ses amis. Il a senti qu’il avait quelque chose à apporter à la table. «Ça faisait environ un an qu’on avait décidé que j’étais pour me présenter. On l’avait décidé en famille», mentionne-t-il.

Apporter son expérience en matière de gestion

M. Parent a détrôné le conseiller Robert Kirwan, qui a fait deux mandats, avec environ 81 % des votes. «Mon temps va être pas mal différent du temps de M. Kirwan, je pense», dit-il.

Sa plus grande préoccupation concernant la Ville est la façon dont elle gère son argent : comment décider de nouveaux projets, quand s’endetter, comment attirer de nouveaux revenus sont autant de choses qu’il déclare prioritaires. 

Il croit que le budget de la Ville a besoin d’être travaillé. En plus d’être dans une période extraordinaire, il faudra beaucoup de réflexion pour pouvoir sortir sans être dans le rouge. «Nous allons vers une récession, les prix continuent à augmenter. Pour moi en tant que représentant, je vais commencer à travailler sur le budget», dit-il.

Pour ce qui est du quartier qu’il représente, ce qu’il cherche à faire est clair : faire de Vallée Est un endroit qui répond aux besoins actuels de croissance démographique. «On voit que la Vallée continue à grandir en population, mais ne voit pas de nouveaux magasins ou de restaurants. Il n’y a pas de nouvelles choses qui se passent dans notre coin. Nous avons en masse de terre à développer pour accommoder ces changements», dit-il.

M. Parent explique que l’une de ses priorités sera d’explorer le développement urbain stratégique de la région.

Élus % du vote
Mairie - Paul Lefebvre 52,44 %
Quartier 1 - Mark Signoretti (R) 48,58 %
Quartier 2 - Michael Vagini (R) 60,94 %
Quartier 3 - Germain «Gerry» Montpellier (R) 63,42 %
Quartier 4 - Pauline Fortin 49,32 %
Quartier 5 - Michel Parent 81,08 %
Quartier 6 - René Lapierre (R) 32,90 %
Quartier 7 - Natalie Labbée 54,50 %
Quartier 8 - Al Seizer (R) 39,41 %
Quartier 9 - Deb McIntosh (R) 61,55 %
Quartier 10 - Fern Cormier (R) 59,77 %
Quartier 11 - Bill Leduc (R) 66,96 %
Quartier 12 - Joscelyne Landry-Altmann (R) 49,37 %
(R) = Réélu