le Mercredi 30 novembre 2022
le Mercredi 23 novembre 2022 0:06 | mis à jour le 23 novembre 2022 0:10 Novembre 2022

Entrevue avec mon arrière-grand-père

  Photo : Courtoisie
Photo : Courtoisie
Selon moi, nous ne réalisons pas toujours comment nous sommes chanceux d’avoir un monde rempli d’appareils électroniques et de technologie. Alors, j’ai pensé que ce serait intéressant de faire une entrevue avec mon arrière-grand-père pour connaitre comment était sa vie pendant la grande dépression.
Photo : Emil Kalibradov - Unsplash

Étais-tu fermier dans le temps de la grande dépression?
Non, mais j’aidais mon père avec la sienne à cause que j’avais juste 5 ans.

Est-ce que c’était difficile pendant la grande dépression?
C’était pas mal tough. Moi et ma famille, on n’avait pas grand-chose et on se faisait juste payer 0,50 $ par jour.

Te souviens-tu de ce que tu faisais pour t’occuper?
On faisait des skis et on allait skier pendant l’hiver. En été, moi et mon frère Rémi ramassaient des palettes en fer, on plantait des clous sur les bords, on attachait une corde et on tirait ça comme une barouette.
Pour dormir, on remplissait des sacs de sucre avec de la paille et c’est avec ça qu’on dormait. C’était plus confortable que nos coussins qu’on a comme c’est là.

Est-ce que c’était difficile d’aller à l’école à ce temps?
C’était très dur à cause que mon école était très mal faite, car même l’école était pauvre et elle n’était pas insulée. Elle avait juste une fournaise à bois de 2 pieds par 3. Alors, chaque jour, on se faisait donner des couvertes faites à la maison pour se réchauffer.
Certaines personnes étaient assez pauvres qu’ils appliquaient pour une compagnie antidépression et se faisaient payer pour être capable d’acheter du manger. Mais, ma famille n’avait pas besoin de ça parce qu’on avait des vaches pour manger. On mangeait du bœuf.

Y avait-il des règles à suivre pendant la grande dépression?
Les compagnies n’avaient pas assez d’argent pour réparer les chemins, alors c’était les hommes qui réparaient les chemins et même si j’avais 6 ans dans le temps, j’aidais mon père sur le chemin.

C’était comment après la dépression?
Tout le monde était misérable, mais c’était mieux qu’avant la dépression. Nous autres, on n’avait pas un cent. Ma mère achetait une grosse paire de culote pour un dollar et elle faisait 2 à 3 paires de culottes pour moi et mon frère. Les culottes coutaient juste 4 cents. Beaucoup de personnes avaient besoin de chasser pour survivre.
Pendant ce temps, je trouvais que c’était une vie normale, car j’étais né dans le temps de la dépression.
Ça, c’était ma vie pendant la grande dépression.

Cette entrevue était fort intéressante puisque j’ai pu en apprendre au sujet de la vie au temps jadis. Je réalise à quel point notre vie est différente et que, malgré tout ce que nous avons, le cout de la vie d’aujourd’hui commence à ressembler à ce temps de dépression.